Voici les règles d’un usage Internet responsable selon l’INTT

Avec une grande partie de la population confinée, l’usage d’Internet a drastiquement augmenté, aussi bien pour travailler, étudier que pour s’entretenir. Et avec le sentiment d’isolement, de plus en plus de gens utilisent les appels vidéo pour communiquer, aussi bien en famille, entre amis ou à des fins professionnelles. Tout cela a fait augmenter la charge à laquelle est soumise l’infrastructure de transfert de données.

Pour éviter de congestionner le réseau, l’Instance nationale des télécommunications a publié aujourd’hui “les bonnes règles d’un usage optimal de la connexion Internet”.

L’INTT recommande d’utiliser, autant que possible, la connexion à partir du réseau fixe (ADSL, …), ayant “une capacité plus importante” que les réseaux 3G et 4G. L’Instance recommande aussi de planifier les tâches les plus gourmandes en bande passante durant la nuit. “Ayez un usage responsable de la bande passante durant la journée pour laisser la priorité au télétravail et l’enseignement à distance”, lit-on dans le guide de l’Instance. Aussi, les “mises à jour […] peuvent attendre la nuit”.

Pour le contenu vidéo, l’Instance appelle les internautes à télécharger leurs films et séries dans la nuit, pour ne pas saturer les réseaux. Pour ceux qui préfèrent le streaming, “faites-le en qualité standard plutôt qu’en ultra-HD”, recommande l’Instance.

Les télétravailleurs sont pour leur part appelés à privilégier l’audioconférence et la messagerie instantanée à la vidéoconférence.

L’INTT rappelle dans ce cadre de penser à la sécurité des appareils, notamment les PCs professionnels “pour éviter le piratage”, surtout que les cyberattaques ont connu un saut important avec la crise du coronavirus.