Goldman Sachs : une baisse de 1% du PIB mondial à cause du Coronavirus

Goldman Sachs a déclaré qu’il s’attendait à une contraction du produit intérieur brut réel mondial d’environ 1% en 2020. C’est ce que vient de rapporter Reuters. Une telle baisse économique serait plus marquée que celle de l’année qui a suivi la crise financière mondiale de 2008.

Les gouvernements de plusieurs pays dans le monde ont pris des mesures sans précédent pour contenir l’épidémie de coronavirus. De telles mesures menacent de déclencher une contraction économique mondiale, a souligné l’institution financière.

“La coronacrisis – ou plus précisément, la réponse à cette crise – représente une contrainte physique (par opposition à financière) à l’activité économique qui est sans précédent dans l’histoire de l’après-guerre”, a déclaré la banque d’investissement dans une note à ses clients publiée dimanche soir.

La banque prévoit également une baisse “très forte” du PIB réel des économies avancées au deuxième trimestre, y compris une baisse de 24% aux États-Unis. Il s’agit d’une baisse de 2.5 fois plus importante que le précédent record d’après-guerre.