L’UIB débloque 60 MDT pour soutenir les start-ups

Intervenant dans Expresso ce mercredi 12 février 2020, le PDG de l’UIB, Mondher Ghazali, est revenu sur le rôle des banques en matière de financement des entreprises. C’est dans cette optique que la banque, selon son PDG, va débloquer 60 millions de dinars pour soutenir les jeunes entrepreneurs en 2020.

Pour Mondher Ghazali, c’est une façon de réaffirmer l’engagement de l’UIB auprès de ces jeunes entrepreneurs. Plus encore : la banque est en train de réfléchir à une solution lui permettant d’intervenir directement dans le capital des start-ups. Chose qui devrait être effectuée dès avril 2020. “Nous souhaitons assurer notre rôle sociétal en permettant à des projets de s’agrandir”, a déclaré le PDG de l’UIB en marge de sa participation au Salon de l’Entrepreneuriat, Riyeda.

Dans son analyse de la conjoncture économique en Tunisie, le PDG de l’UIB souligne que notre pays a résisté grâce à sa diversité. Il considère, dans ce contexte, qu’il faut soutenir et encourager les “champions de demain”, à savoir les jeunes. D’un autre côté, il a appelé à mettre de côté certaines idées reçues sur les banques. “On considère qu’elles [les banques] ne savent pas traiter les start-ups et les entrepreneurs, et qu’elles leur sont inaccessibles. Or, à l’UIB, nous les accompagnons tout au long de leur projet”, a-t-il assuré.