Habib Guedri, DG de BH Leasing : une nouvelle signature … une proximité plus prononcée

De Modern Leasing à BH Leasing ! Toute une stratégie et tout un symbole. Modern Leasing fait peau neuve et réapparaît sous les couleurs flamboyantes de BH Leasing. Elle arbore les couleurs du groupe. Nouvelle charte graphique, nouveau logo, nouvelle stratégie et nouveaux objectifs à l’image que s’est donnée la BH Bank, qui affiche depuis peu une ambition planétaire. La Banque de l’Habitat a cédé le pas à la BH Bank. La démonstration est faite que la banque, tout autant que l’ensemble du groupe, aborde une nouvelle étape dans son développement. Elle envoie un signal clair signifiant sa volonté de se redéployer à l’international. Elle pense et agit désormais de manière globale. BH Leasing marche sur les traces du groupe. Elle creuse le sillon et y apporte sa propre contribution pour valoriser l’activité du groupe. Habib Guedri, son DG, dit avec beaucoup de maîtrise pourquoi et comment BH Leasing va mener ce nouveau départ. Avec, en perspective, de nouveaux enjeux et de nouveaux défis et bien sûr un nouveau projet, de nouveaux objectifs et une nouvelle ambition. Interview.

Aujourd’hui, Modern Leasing devient BH Leasing, quelle est la portée de ce rebranding ?

Effectivement, notre société se refait une nouvelle vie et entame sa version 2.0. En effet, à l’instar de notre société mère qui a lancé le 1er juillet 2019 son nouveau naming BH Bank et son logo, toutes les sociétés du groupe ont adopté cette démarche. Pour la nôtre, le changement de la dénomination et du logo n’est certainement pas fortuit et ne relève d’aucun caprice. A dire vrai, cette étape est inéluctable pour pouvoir évoluer. Il faut reconnaître que l’ancien logo a cessé de répondre à nos attentes. A l’évidence, une version plus cohérente et qui reflète davantage de l’identité du groupe est plus appropriée. Au terme de 24 ans d’existence, il est à la fois important et indispensable d’avoir une signature facilement identifiable, symbole de dynamisme et portée vers l’avenir. Nous avons opté pour un logo plus épuré, moderne, coloré et surtout identifiable quant à son appartenance au groupe. Ce qui traduit bien le changement de cap au niveau du groupe. Pour tout vous dire, ce changement exprime la volonté du groupe de mettre à jour sa nouvelle identité pour faire face à la concurrence et relever les défis qui se présentent.

Quelle est votre stratégie de marque, aujourd’hui ?

Le 15 janvier 2020, la nouvelle identité visuelle a été déployée sur tout le réseau. Une campagne de marque à 360° a été mise en place, à cet effet, sur une période d’un mois. Elle s’est déployée en affichage urbain, radio et presse écrite. Notre société s’est préparée pour un nouveau cap et pour de nouveaux horizons. D’ailleurs, notre nouvelle signature « Plus moderne pour mieux vous accompagner. Plus qu’un bailleur … Un partenaire » confirme notre nouvelle stratégie. Ce changement de signature conforte un ADN de modernité et met en avant l’importance de la proximité et de la relation client dans les stratégies futures de la société. Il va de soi que ce changement traduit une modification au niveau des stratégies.

Nous constatons que la dimension groupe est plus dominante, quelles synergies peuvent se mettre en place entre les différentes filiales ?

Effectivement, nous opérons en étroite concertation avec les recommandations de la nouvelle direction générale de la BH Bank. Une véritable et efficace synergie est en cours d’élaboration avec toutes les filiales du groupe. Une impressionnante constellation qui regroupe les 142 agences de BH Bank, la BH Assurance, la BH Equity, la BH Invest, la BH Recouvrement, la BH Print et la BH immo. Notre but est de satisfaire au mieux notre clientèle actuelle mais également d’attirer de nouveaux clients en mettant en avant la modernité et la dynamique évolution de la société. Cette synergie se traduit, entre autres, par la mise en place dans les agences de BH Bank d’antennes gérées par des collaborateurs de BH Leasing. Ces antennes se situent dans des zones à forte opportunité mais qui ne sont pas couvertes par BH Leasing.

Quels sont les secteurs et les activités que vous financez le plus aujourd’hui? Et en quoi vous vous distinguez de la concurrence ?

BH Leasing a pour activité principale d’effectuer les opérations de leasing portant sur des biens immobiliers à usage professionnel, industriel, agricole, commercial ou de service. Notre leasing s’adresse essentiellement aux professionnels, quel que soit leur statut juridique ou leur secteur d’activité, en l’occurrence les professions libérales (médecins, pharmaciens, avocats) et les entreprises individuelles. Nous essayons de leur faciliter du mieux que nous le pouvons la phase de financement de leurs opérations en nous distinguant par une rapidité et une célérité du traitement des dossiers des clients. Nous offrons également la possibilité de financement intégral du bien à acquérir.
Nos produits vont du leasing du matériel roulant (voiture, tracteur routier…) jusqu’au leasing immobilier (locaux professionnels, bureaux, cabinets, dépôts) en passant par le leasing mobilier (engins BTP, équipements d’exploitation, matériel médical, matériel informatique…). Actuellement, nous sommes en train de préparer le produit Ijara. Il faut préciser que l’activité liée au matériel roulant dépend fortement du secteur des travaux de BTP, qui ne connaît pas ses meilleurs jours en ce moment. C’est dans ce sens que nous offrons la possibilité d’un échéancier de remboursement des loyers adapté à l’activité et à la situation du client.

Face aux difficultés du secteur, quels sont aujourd’hui les challenges de BH Leasing ?

Il faut rappeler le rôle important qu’a joué le secteur du leasing dans le développement de la PME en Tunisie. Toutefois, à partir du 4ème trimestre de l’année 2017, le secteur a commencé à chuter pour atteindre une baisse de l’ordre de 35% au niveau des mises en force à fin 2019.
Aujourd’hui, le secteur du leasing est confronté à d’énormes problèmes. La chute sensible des demandes de financement liées en grande partie à des difficultés que connaissent certains secteurs. L’assèchement des liquidités et des ressources, les problèmes de recouvrement des sociétés du BTP et du transport qui opèrent avec l’état qui ont entraîné l’aggravation des créances accrochées.
A BH Leasing, comme partout, on espère que le pays retrouve rapidement une stabilité politique, condition indispensable pour la reprise de la croissance économique et pour la paix sociale.
Je ne vous apprends rien en vous disant que la situation économique et sociale est difficile. Elle nécessite des réformes et des mesures douloureuses et courageuses pour amorcer un redressement fort et durable. Pour l’heure, on gère au cas par cas. En ce qui nous concerne, la sagesse nous dirait qu’on limite les mises en force en les réservant pour nos clients. Nous avons réduit la concentration du risque en évitant ainsi les grands projets.

Le mot de la fin ?

À BH Leasing, nous essayons d’évoluer, de répondre au mieux aux besoins de notre clientèle, d’inscrire la marque dans l’air du temps et d’aller de l’avant en mettant le cap sur la voie de la modernité et des standards de qualité. Toutefois, l’impact de nos actions reste limité sans une amélioration de la situation économique et une meilleure visibilité dans le pays. C’est réellement ce à quoi nous aspirons. Nous avons bon espoir d’y parvenir.