Et le gagnant de l’Open Startup Tunisia 2020 est…

C’était le grand soir le vendredi 17 janvier 2020 : le coup d’envoi de la finale de la 4ème édition de l’Open Startup Tunisia OST 2020 a été donné en grandes pompes, et ce en présence des finalistes et de plusieurs personnalités de premier ordre : Donald Blome, Ambassadeur des Etats-Unis en Tunisie, Amira Guermazi, Conseillère du ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, et des représentants des principaux acteurs de l’écosystème entrepreneurial tunisien – Fondation BIAT, Columbia Engineering School, Africinvest et Fondation DROSOS -.

L’Open Start Up Tunisia, à titre de rappel, est une compétition regroupant des équipes d’étudiants issus de différentes institutions universitaires tunisiennes multidisciplinaires et multi-régionales. L’objectif est de leur permettre de développer des idées de start-ups innovantes s’inscrivant dans les objectifs du millénaire pour le Développement.

L’Open Start Up Tunisia s’appuie également sur les principes d’ouverture entre les différentes disciplines, notamment entre les écoles d’ingénieurs et les écoles de commerce, et de collaboration entre les établissements publics et privés dans l’objectif de développer de plus grandes synergies et de favoriser une plus grande ouverture de l’université sur son environnement.

Une plateforme intelligente d’offres d’emplois

C’est l’équipe Artaki qui a été désignée gagnante par les membres du jury. Outre la technicité et l’utilité de l’application proposée, Artaki a retenu l’attention des membres du jury grâce à la motivation et à l’esprit de solidarité des jeunes talents qui la compose. C’est ce qu’a affirmé Houda Ghozzi, CEO Open Startup Tunisia, dans une déclaration au Manager. “L’idée a été retenue car elle porte sur un thème crucial en Tunisie et dans le monde [le chômage]”, a-t-elle déclaré.

De quoi s’agit-il au fait ? C’est une application développée par Artaki dans le but de faciliter la rencontre entre offreurs et demandeurs d’emplois sur le marché du travail du secteur agricole. Sara Zayani, l’une des membres de l’équipe Artaki, nous a précisés que le logiciel mobile – disponible sur iOS – permet aux demandeurs d’emplois d’accéder aux offres des exploitants agricoles.

“Tout est dans la transparence : dès le départ, les demandeurs d’emploi sauront combien ils seront payés et pour combien d’heures de travail. L’application leur permet également de localiser les offres les plus proches de chez eux géographiquement”, a-t-elle expliqué. L’accès, ajoute-t-elle encore, est totalement gratuit pour les chômeurs. Pour leur part, les offreurs d’emplois devront payer 15 TND par mois seulement.