Le tunisien Cho “trace” son huile d’olive avec la blockchain d’IBM

Figurant parmi les leaders du secteur oléicole dans la zone méditerranéenne, le producteur tunisien Cho a décidé d’inclure de nouvelles technologies à ses activités. Dans cette optique, il a conclu un partenariat avec le géant IBM en vue de tracer la production de l’huile d’olive via la technologie de Blockchain.

Le partenariat va permettre de tracer 8 critères de qualité, allant du verger dans lequel les olives ont poussé au pressoir dans lequel les olives ont été pressées pour donner naissance au précieux or vert.

Il faut souligner que Cho a déjà entamé le traçage de ses produits. Bientôt, les consommateurs de Terra Delyssa – principal produit de l’entreprise tunisienne – seront en mesure de scanner le QR code des produits en vue d’en connaître les origines. Ainsi, en détaillant chaque étape de production, les consommateurs auront la conscience plus tranquille étant donné qu’ils auront la certitude d’avoir acquis une huile d’olive authentique, de qualité et, surtout, tunisienne.

Grâce à la Blockchain, il sera possible de lutter contre la contrefaçon qui vise l’huile d’olive. Un fléau qui, par moment, a failli avoir raison de la confiance des consommateurs dans les produits locaux – quel que soit le pays -. Selon une étude menée par l’IBM Institute for Business Value, 73% des consommateurs se sont dits prêts à payer plus en vue d’avoir une transparence.