Tunisie : 1,2 milliard de dinars investis par les entreprises françaises en 2019

Les entreprises françaises installées en Tunisie se portent bien, voire très bien. 48,7% d’entre-elles ont pu accroître leurs chiffres d’affaires et 51,9% ont lancé de nouveaux investissements en 2019. C’est ce qu’a annoncé le Président de la Chambre Tuniso-Française de Commerce et d’Industrie (CTFCI), Foued Lakhoua.

Dans ce même contexte, il souligne que 45% de ces sociétés ont généré de nouveaux emplois en 2019 et 47% se disent satisfaites de l’amélioration de la situation sécuritaire en Tunisie. D’après le Président de la CTFCI, ces chiffres témoignent du fait que les entreprises tuniso-françaises ont fait preuve de résilience. “Elles veulent continuer à investir en Tunisie et ce malgré les difficultés”, a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse.

L’administration : l’un des principaux obstacles face aux entreprises

Néanmoins, Foued Lakhoua a déploré les obstacles qui existent et qui continuent de freiner l’investissement et la production. Il évoque, notamment, l’absence de visibilité, l’instabilité politique, la détérioration du climat des affaires, la lourdeur administrative ou encore la dégradation des infrastructures.

Également présent lors de la conférence de presse, le directeur de la communication au sein de la CTFCI, Néjib Ouerghi, est revenu sur les difficultés rencontrées par les chefs d’entreprises. Elles sont principalement relatives à la relation avec l’administration tunisienne:

  • 41,7% font face à des difficultés en matière de fiscalité;
  • 35% font face à des difficultés avec la douane;
  • 24% font face à des difficultés avec la Banque Centrale de Tunisie (BCT);
  • 15,4% font face à des difficultés avec la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS).

Dans ce même contexte, le directeur de la communication de la CTFCI a souligné que plusieurs chefs d’entreprises souffrent de problèmes au niveau du transport aérien (60%), du transport maritime (57%), ou encore de l’énergie (51%). Malgré cette tendance négative, les patrons se sont dits satisfaits des services de réseaux téléphoniques, électriques, de l’assainissement et de l’eau.

Notons que les investissements des sociétés françaises installées en Tunisie ont atteint 1251 millions de dinars en 2019, ce qui représente une hausse de 16,6 points par rapport à 2018.