Huile d’olive : vers des recettes de 2 milliards de dinars en 2020 ?

L’année 2019 a été exceptionnelle pour le secteur oléicole en Tunisie en termes de production, à tel point que les prix ont drastiquement chuté. Pour 2020, l’Office National de l’Huile (ONH), affiche sa ferme intention d’exporter 250 000 tonnes d’huile d’olive et de générer des recettes de 2 milliards de dinars. C’est ce qu’a annoncé le PDG de l’ONH, Chokri Bayoudh.

Il s’agit, dans ce contexte, d’exporter essentiellement vers l’Union Européenne (UE) et les Etats-Unis. Le PDG ajoute que des efforts seront déployés en vue de conquérir de nouveaux marchés prometteurs, à l’instar de la Chine, du Brésil et de l’Inde. Ces derniers ont, en effet, pris goût à l’huile d’olive tunisienne.

En matière de production, notre pays espère devenir le second à l’échelle mondiale après l’Espagne. Environ 73% de nos exportations sont destinées à l’UE et 18% aux Etats-Unis. Toujours dans l’objectif de soutenir les ventes à l’international, la Présidence du Gouvernement a annoncé, le 2 janvier 2020, de nouvelles mesures pour appuyer les exportateurs d’huile d’olive conditionnée. Il a décidé, entre-autres, de rétablir la subvention aux exportations de l’or vert conditionné. Les bénéficiaires y accéderont pendant 5 ans.