Industrie : une baisse de 67,7% dans le secteur du raffinage du pétrole

Selon les derniers chiffres de l’Institut National des Statistiques (INS), la production industrielle a connu une baisse significative de 3,8 points en septembre 2019 par rapport au même mois en 2018. Et pour cause : la diminution enregistrée dans plusieurs secteurs. Il y a, tout d’abord, celui de l’énergie : -7,7 points. Viennent, par la suite, l’industrie mécanique et électrique (-3,3 points), les industries du textile, de l’habillement et du cuir (-3,6 points), ou encore l’industrie des matériaux de construction céramique et verre (-1,7 point).

Le secteur du raffinage du pétrole a, pour sa part, littéralement dégringolé : -67,7 points en septembre 2019, et ce, en raison de l’arrêt de la production de la Société Tunisienne des Industries de Raffinage de pétrole (STIR) depuis février 2019. Le secteur du travail du bois est aussi en baisse : -6 points.

D’autres secteurs d’activité ont été mieux lotis. D’après l’INS, l’industrie agroalimentaire a augmenté de 3,8 points. Idem pour l’industrie chimique (+2,2 points), les mines (24,3 points). Les performances de ce dernier secteur s’expliquent par la hausse de la production des phosphates bruts : 372,1 mille tonnes en septembre 2019, contre 232,2 mille tonnes en septembre 2018.

Par ailleurs, concernant le troisième trimestre de 2019, l’INS a indiqué que la production industrielle a baissé de 3,6 points par rapport à la même période un an plus tôt. Cette tendance baissière s’explique, notamment, par la diminution constatée dans plusieurs secteurs à l’instar de l’énergie (-6,8 points), des industries mécaniques et électriques (-2,1 points), de l’industrie du textile, de l’habillement et du cuir (-2,9 points), des matériaux de construction céramique et verre (-0,4 point) et du raffinage du pétrole (-72,8 points). Là encore, c’est l’arrêt de la production de la STIR qui en est la cause. Le secteur de travail de bois, pour sa part, a connu une baisse de 3,9 points au troisième trimestre de l’année par rapport à la même période en 2018.

En revanche, l’INS affirme que la production industrielle a augmenté durant le troisième trimestre de l’année dans le secteur de l’industrie agroalimentaire (+2,1 points), au même titre que l’industrie chimique (+5 points) et la production et distribution d’électricité et d’eau (+7,1 points).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici