L’Organisation des Femmes Maghrébines Unies marche sur les pas de l’UMA

Quand les changements géopolitiques et géoéconomiques internationaux rendent de plus en plus nécessaires une révision de la coopération entre les pays du Maghreb Uni et une édification d’une Union Maghrébine encore en quête d’un terrain de convergence dans les projets les plus brûlants, la participation de la femme maghrébine s’annonce d’une ultime importance notamment dans l’instauration d’une prospérité économique dans les pays maghrébins et également à la préservation des équilibres mondiaux. C’est dans le but de garantir une participation féminine fructueuse, qu’est née l’idée du lancement de l’Organisation des Femmes Maghrébines Unies. Un projet historique porteur d’espoir pour les populations maghrébines qui interpelle personnellement la majorité des Tunisiens et notamment les Tunisiennes.

Le lancement des activités de l’OFMU a été annoncé par sa présidente, Rim Bouazraa, également Présidente du Centre des Jeunes Dirigeants de Sousse, sous le haut patronage de Tayeb Baccouche, Secétaire Général de l’UMA qui n’a pas hésité, au début de son allocution lancée lors de cet évènement, à exprimer tout son respect et soutien à cette initiative qu’il a qualifiée de « projet sérieux et ambitieux qui suscite tous nos encouragements ».

M. Baccouche a, à cette occasion, rappelé que, contrairement aux idées propagées, « l’UMA n’est pas en train d’agoniser. Au contraire, nous profitons toujours de toutes les opportunités de rencontres et de travaux relatifs aux pays maghrébins et également africains ». Et d’ajouter : « L’UMA fête déjà son 30ème anniversaire et entre les débuts du lancement de nos activités et l’étape où nous en sommes actuellement, il y a une grande maturité. Nous sommes actuellement très présents dans les grands évènements notamment africains et nous saisissons toutes les opportunités offertes pour nous pour proposer nos idées et participer aux décisions prises aux profits des pays maghrébins ».

Pour sa part, la présidente de l’OFMU, Mme Bouazraa a saisi l’occasion pour solliciter le soutien de l’UMA. « Notre organisation a fixé des objectifs précis qui tournent autour de la consolidation des droits et notamment du rôle de la femme, dans tous les pays du Maghreb, dans la vie économique, sociale, culturelle et associative de leur pays et nous visons à saisir toutes les opportunités offertes pour intégrer les marchés maghrébins et africains », a-t-elle expliqué. Et d’ajouter que « la responsabilité est grande et nous n’allons épargner aucun effort pour consolider la participation de la femme tunisienne dans tous les secteurs et nous sollicitons le soutien de l’UMA dans tous nos projets futurs ».

Dans la même perspective des idées, Besma Soudani Belhaj, Directrice des Affaires Politiques de l’Information et du Cabinet de l’UMA a réitéré le soutien de l’UMA et sa volonté de consolider les efforts de l’OFMU qui sera sous la houlette de M. Tayeb Baccouche qu’elle a qualifié de « grand défenseur de l’égalité entre hommes et femmes ».

« Nous sommes fiers de l’homme tunisien qui ne cesse d’encourager la femme tunisienne et je profite de cette occasion pour initier l’OFNU à profiter du grand savoir-faire et des connaissances de M. Baccouche, qui leur sera certes d’une grande importance et nous réitérons encore une fois notre consolidation à la présence de la femme tunisienne, à travers votre organisation, à l’échelle maghrébine et africaine », s’est-elle exprimée. Et d’ajouter que « l’UMA a décidé de lancer le Réseau des Femmes Maghrébines Sages et le Réseau des Femmes Maghrébines Intermédiaires dans les Affaires, et ce, dans le but d’intensifier la participation de la femme tunisienne dans la prise de décision et dans la prospérité économique des pays maghrébins. Et le choix de votre organisation à unir les femmes maghrébines et africaines témoigne de votre bonne volonté de créer des lobbies de femmes qui peuvent avoir des rôles de leadership non seulement sur le plan maghrébin mais également sur le plan africain ».

Sana Ouji Braham

Fiche technique de l’OFMU

L’Organisation des Femmes Maghrébines Unies est une ONG à but non lucratif qui œuvre pour faire valoir et développer la position des femmes maghrébines dans leurs environnements socio-économiques et dans le monde.

Ses valeurs :

  • Citoyenneté basée sur la consolidation des rapports de fraternité qui lient le peuple des Etats membres ;
  • Recherche et amélioration pour le progrès et le bien-être de la communauté et la défense de leurs droits.

Sa vision :

  • Le rapprochement des femmes influentes (dans leurs domaines) dans les différents Etats membre pour instituer à terme une intégration économique maghrébine ;
  • La mise en place d’une veille qui peut être économique, environnemental, réglementaire et technologique.

Sa mission :

  • Promouvoir la femme en tant qu’acteur majeur du développement économique, social et sociétal à travers l’entrepreneuriat féminin ;
  • La promotion de la femme et son implication dans la prise de décision ;
  • La formation.

Ses objectifs :

  • La consolidation des rapports de fraternité qui lient les femmes du Maghreb Arabe.

Ses axes stratégiques :

  • Engagement de l’entrepreneuriat féminin
  • Implication dans la prise de décisions dans tous les secteurs
  • Le rapprochement des femmes des Etats membres
  • Leadership féminin
  • La promotion des valeurs de l’UMA
  • La formation sera un axe horizontal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici