Corruption : Alstom lourdement condamnée en Tunisie

C’est une grosse claque qui a été infligée à Alstom Network UK Ltd. La filiale britannique de la compagnie française spécialisée dans les secteurs des transports s’est vu infliger une amende de 15 millions de livres sterling, ce qui équivaut à quelque 19,3 millions de dollars. Et pour cause : le versement d’un pot-de-vin dans l’objectif de décrocher un contrat en Tunisie.

D’après le site Bloomberg, un versement suspect de 2,4 millions d’euros a mis la puce à l’oreille des enquêteurs de la Serious Fraud Office. Le montant a été versé pour le compte d’une société écran canadienne dont le dirigeant n’était autre que le beau-frère de l’ancien président défunt de la République, Zine Abidine Ben Ali. Ce dénouement met donc fin à une enquête qui dure depuis une bonne dizaine d’années.

D’autre part, il faut souligner que seule la cause tunisienne a abouti à une condamnation. Alstom UK Ltd a, en effet, été acquittée de toutes les accusations de corruption liées aux autre contrats qui ont été remportés ailleurs (Hongrie, Pologne et Inde).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici