(vidéo) L’usine de demain : une complémentarité entre l’humain et l’intelligence artificielle

Tony Neulat, Directeur Marketing et développement commercial à Saunier Duval

Considéré comme l’un des principaux fabricants de chaudières et de pompes à chaleur en France, Saunier Duval a pris ses quartiers dans le salon Interclima, organisé dans le cadre du grand salon Le Mondial du Bâtiment, qui se tient au Parc des Expositions de Villepinte du 4 au 8 novembre 2019.

Saunier Duval est, en fait, une entreprise du futur étant donné qu’elle a adopté un mode de production très moderne. D’ailleurs, elle a décroché le label Industrie du Futur. C’est ce que nous a indiqué le directeur marketing et du développement commercial de la marque française, Tony Neulat. Peu d’entreprises parviennent à décrocher cette distinction selon notre interlocuteur. “Nous sommes les seuls dans notre secteur”, a-t-il assuré.

Toute la ligne de production est automatisée et gérée par l’intelligence artificielle au sein de l’usine Saunier Duval. Le système est, bien entendu, épaulé par le facteur humain – les opérateurs -. “Notre objectif est de simplifier le travail de nos collaborateurs et leur éviter de porter des charges lourdes”, a-t-il indiqué. Plus encore : le système automatisé permet de garantir la traçabilité tout au long de la ligne de production. “Grâce à l’intelligence artificielle, nous nous assurons que les composants sont bien intégrés dans la chaîne de production et qu’ils sont correctement assemblés”, a expliqué Tony Neulat, ajoutant que le processus permet également d’assurer la fiabilité des produits.

Le système, poursuit-il, identifie les composants grâce à des codes barres, ce qui permet de mieux les situer. Ainsi, l’opérateur n’aura qu’à positionner le composant au bon endroit, au bon moment et de la bonne façon. Par la suite, le système vérifie que les composants sont biens positionnés et bien montés. “Il existe une sorte de check-list des faits tout au long de la ligne de production”, a précisé Tony Neulat.

Qu’en est-il de l’empreinte carbone de l’usine ? D’après le directeur marketing et développement commercial, l’usine fabrique ses produits en France. Les ventes sont également effectuées à l’échelle de l’Hexagone. Cela permet de réduire les transports et, par conséquent, l’empreinte carbone. Dans cette même optique de protection de l’environnement, l’usine a adopté toute une politique de développement durable. Elle travaille, notamment, sur le recyclage des déchets, mais pas seulement : les pompes à chaleur produites sont équipées de fluide frigorigène garantissant un impact carbone très réduit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici