Eoletec : à la découverte du système de ventilation connecté

Enjoy, l’un des appareils de ventilation du groupe, permettant de purifier l’air intérieur. C’est une solution connectée.

Eoletec figure parmi l’une des nombreuses entreprises présentes dans le cadre de Batimat 2019. La société est passée experte en matière de fabrication de systèmes de ventilations positives hygro-régulées. Elle propose surtout des solutions 100% connectées basées sur l’intelligence artificielle positives.

Dans une déclaration qu’il nous a accordée, Thierry Dreyfus, directeur d’exploitation au sein du groupe, explique que le système de ventilation d’Eoletec fonctionne par surpression, alors que les systèmes classiques sont basés sur la dépression. L’appareil aspire l’air se trouvant à l’extérieur. Celui-ci est dépollué et déshumidifié grâce aux filtres qui équipent les appareils de ventilation. Une fois ces opérations achevées, l’air propre est insufflé dans le logement.

D’autre part, les appareils sont connectés à une station de mesure de la qualité de l’air. Celle-ci est équipée de capteurs de CO2, de COV, de température et d’humidité. “Le ventilateur est “informé” lorsque le niveau de pollution et d’humidité est élevé. Ainsi, le débit de ventilation augmente, ce qui va permettre d’évacuer les agents polluants au plus vite”, a expliqué le directeur d’exploitation, ajoutant que le débit de ventilation est automatiquement revu à la baisse lorsque le logement est vide. Ceci va permettre d’économiser de l’énergie. “Les appareils ne sont pas énormément énergivores”, a-t-il précisé.

Qu’en est-il du mode d’emploi ? D’après Thierry Dreyfus, deux systèmes ont été développés. Le premier fonctionnant avec une tablette et le second avec une commande digitale. Cette dernière permet à l’appareil de fonctionner directement via une antenne radio à très longue portée, sans avoir besoin d’une connexion Bluetooth. “La télécommande présente une interface simple d’utilisation.Par ailleurs, grâce à une application mobile – iOS et Android -, il est possible de faire le suivi de la ventilation à distance”, a-t-il encore déclaré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici