Facebook : opération séduction avec la presse

En Tunisie, le secteur de la presse écrite et électronique traverse une crise sans précédent en raison de l’émergence du digital et des médias sociaux, à l’instar de Facebook. Cette situation est constatable dans le monde aussi. Les entreprises de presse, pour survivre, ont été contraintes de digitaliser leurs services – chez nous, nous avons encore un peu de mal.. Elles ont, dans ce même contexte, noué un partenariat avec Google pour la publication d’articles dans “Actualités”.

A présent, c’est Facebook qui veut faire de même. Longtemps accusé d’être à l’origine de la mort annoncée de la presse écrite et électronique, il semble que le réseau social souhaite se racheter une conduite vis-à-vis du journalisme, du moins en France. Dans un communiqué, Facebook France a annoncé qu’un onglet “Actualités” sera créé, destinés aux médias. C’est Mark Zuckerberg lui-même, patron du réseau social, qui l’a annoncé en octobre dernier.

“Je pense qu’il y a une opportunité au sein de Facebook et de nos services de créer un espace dédié, un onglet dans les applications, par exemple, où les gens peuvent voir une sélection d’actualités de grande qualité […]”, a-t-il déclaré. Facebook est justement en train de discuter avec les éditeurs français. La firme affirme qu’elle veut soutenir un journalisme de qualité.

A titre de rappel, Facebook n’est pas la première entreprise GAFA (Google, Amazon, Facebook et Apple) à avoir pensé à réserver une place à la presse. Google, nous l’avions souligné, l’a déjà fait. Apple possède son Apple News+ et Amazon aura, bientôt, sa chaîne d’information sur Fire TV.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici