Vers la mise en place d’une ligne directe Tunis-Tokyo ?

2019 aura été, par excellence, l’année de la reprise pour le secteur touristique. Outre les marchés classiques, la Tunisie a su conquérir le cœur de nos amis japonais. En 2019, ils ont été près de 10 000 à avoir choisi notre pays pour passer leurs vacances. Selon les chiffres officiels, on pourrait même s’attendre à voir ce chiffre grimper jusqu’à 13 000 d’ici la fin de l’année. D’ailleurs, il a été atteint en 2010 qui représente l’année de référence en matière touristique.

Peut-on aller au-delà ? D’après les professionnels du tourisme, le potentiel du marché japonais est énorme. Néanmoins, il sera difficile pour la Tunisie d’accueillir plus de 20 000 touristes. La seule solution pour y arriver : la création d’une ligne aérienne directe reliant Tokyo à Tunis.

L’Egypte s’est rendue compte, avant nous, du potentiel offert par les marchés japonais et chinois. Le Caire est, en effet, liée à Shangaï et à Tokyo, et ce fut un grand succès. Alors pourquoi pas la Tunisie ? A travers Tunisair, nous pourrons partir à la conquête du marché nippon. Pour les Japonais, la Tunisie constitue un pays “exotique”, avec une richesse culinaire, culturelle, ou archéologique à découvrir (et les exemples sont nombreux).

Cependant, Tunisair sera-t-elle capable d’assurer un tel vol transcontinental ? Dispose-t-elle de la flotte et des moyens logistiques nécessaires ? Difficile à dire, compte tenu des difficultés actuelles rencontrées par la compagnie nationale.

L’application de l’Open Sky approche, ce qui laisse peu de temps à Tunis de se préparer. La compagnie a tout intérêt à asseoir sa notoriété et sa position sur des marchés juteux, tant qu’il est temps.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici