Le budget 2020 au coeur d’une visite de la délégation du FMI en Tunisie

Une délégation du FMI (Fonds monétaire international) entamera une visite de travail en Tunisie dès le mardi 8 octobre, et ce jusqu’au 11 octobre 2019. Le ministre-conseiller auprès du Chef du gouvernement, Taoufik Rajhi, a affirmé que cette visite s’inscrit dans l’optique de la préparation de la 6ème revue du programme de réformes économiques. C’est un long processus, rappelons-le, qui est appuyé par le Mécanisme élargi de crédit (MEDC) en Tunisie.

“Faux” selon le porte-parole du FMi, Gerry Rice. Il a affirmé qu’il ne s’agit que d’une “visite de routine”, effectuée dans l’objectif d’examiner le projet de budget 2020 avec les autorités tunisiennes. Nul doute, néanmoins, que les récentes réformes et actions entreprises par le gouvernement feraient l’objet d’une discussion entre les deux côtés, même à titre informel.

Il faut rappeler que la 5ème revue du programme de réformes économiques engagées en Tunisie avait pris fin en juillet 2019. C’était l’occasion pour le FMI de fournir ses recommandations et ses constats au sujet de la politique économique tunisienne. L’économie tunisienne suit désormais une stabilisation macroéconomique selon les données de la 5ème revue. Les responsables de l’institution internationale ont salué la stabilisation de la dette publique.

Au niveau de la croissance économique, la délégation du FMI avait noté qu’elle serait autour de 2% ou plus cette année. Un ralentissement causé par la baisse de la performance du secteur industriel.

A quelques jours seulement de la soumission du projet de Loi de Finances 2020 à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), et puisque sa visite consisterait à discuter du budget de l’Etat, le FMI abordera sans doute les sujets qui fâchent, à l’instar des subventions, de la masse salariale dans le secteur public et du déficit de l’Etat. Des modifications risquent-elles d’être apportées au projet de loi de Finances 2020 du gouvernement avant sa soumission à l’ARP le 15 octobre 2019 ?

A suivre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici