La Tunisie est parmi les 10 pays africains les plus attractifs pour les investissements en 2020

La Tunisie est parmi les 10 pays africains les plus attractifs pour les investissements en 2020. C’est ce que vient d’annoncer le groupe financier sud-africain Rand Merchant Bank en publiant son rapport annuel “Where to invest in Africa”.

Si la Tunisie a obtenu la 10ème position du classement, c’est parce que ces auteurs estiment que l’environnement opérationnel est “favorable” à l’investissement grâce aux “encouragements du gouvernement pour les investissements étrangers”. Le rapport indique que le nouveau code des investissements simplifié a “rendu le pays de plus en plus attrayant pour les fabricants multinationaux”.

L’Égypte a réussi à se hisser au sommet du classement grâce à “L’énormité du marché associée à un secteur commercial sophistiqué par rapport à d’autres pays”, indique le rapport. En outre, “l’amélioration du climat des affaires en Égypte, facilitée par les programmes gouvernementaux, conjuguée à l’accroissement progressif des investissements du secteur privé”, a stimulé la croissance économique et aidé à repositionner l’Égypte sur la carte des investissements mondiaux.

Le Maroc se trouve, lui, en seconde position, grâce à “un taux de croissance attendu par le Maroc de 4% à moyen terme” et à “son environnement opérationnel très amélioré” qui lui ont bien servi “depuis le Printemps arabe”.

En 9ème position, c’est l’Éthiopie qui devance la Tunisie. Il s’agit bel et bien de l’économie à la croissance la plus rapide du continent. Avec une population de près de 100 millions d’habitants, la demande de biens et de services augmente considérablement. L’interdiction de la propriété étrangère dans des secteurs clés constitue toujours une contrainte pour l’investissement, mais elle évolue lentement, estiment les auteurs du rapport. Le gouvernement a annoncé des bouleversements dans tous les secteurs, notamment par le biais de plans visant à ouvrir les monopoles de télécommunications et d’électricité, autrefois très surveillés.