Pétrole: montée en flèche des prix après l’attaque des Houthis sur l’Arabie Saoudite

Les prix du pétrole ont monté en flèche après l’attaque dévastatrice visant le cœur de la production de pétrole saoudienne au cours du week-end. Cette attaque menace de perturber l’approvisionnement mondial en pétrole brut pendant un certain temps.

Les prix ont initialement augmenté de 18%, mais ont reculé après que le président américain Donald Trump eut déclaré dimanche soir qu’il avait autorisé l’utilisation de pétrole provenant de l’approvisionnement d’urgence du pays. Trump a déclaré que le pétrole de la réserve stratégique serait utilisé “pour maintenir les marchés bien approvisionnés”. La réserve américaine est le plus grand pool de réserve de pétrole.

Les installations pétrolières appartenant au géant saoudien Aramco ont été gravement endommagées lors des frappes. Le rétablissement de la production à son niveau d’avant l’attaque “prendra des semaines, pas des jours”, selon deux sources saoudiennes connaissant les opérations pétrolières du royaume d’après la chaîne américaine CNN.

Les contrats à terme du pétrole américain se négocient lundi matin à plus de 60 dollars le baril à New York, soit une hausse de 10%. L’indice de référence mondial pour les contrats à terme du Brent, s’échangeant à plus de 66$ le baril, a progressé de 10,6%.

Les contrats à terme sur l’essence, quant à eux, ont augmenté de près de 10%.

“C’est une grosse affaire”, a déclaré Tom Kloza, analyste en chef du secteur “Oil Price Information Service”, qui surveille le prix du pétrole à travers les États-Unis. “C’est le choc le plus important sur les marchés pétroliers depuis l’ouragan Katrina. Et comme Katrina, il va probablement nous hanter pendant des mois, au moins des semaines.” Kloza a déclaré que les prix de l’essence “augmenteraient” cet automne, plutôt que de baisser régulièrement, comme ils l’ont fait par le passé.

Dans les marchés européens, les valeurs énergétiques, notamment BP (BP) et Royal Dutch Shell (RDSA), ont affiché les meilleures performances du FTSE 100 (UKX) de Londres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici