Le projet Mashrou3i célèbre le lancement de 8 nouvelles entreprises à Tozeur

Une cérémonie spéciale organisée pour le lancement de nouveaux projets d’entreprises à Tozeur s’est tenue ce mercredi 11 septembre en partenariat entre le projet Mashrou3i et le Centre d’affaires de Tozeur, sous l’égide du gouverneur de Tozeur, Mohamed Aymen Béjaoui.

Le projet Mashrou3i, né d’un partenariat public-privé entre le gouvernement tunisien, l’USAID (l’Agence des Etats-Unis pour le développement international), la Coopération italienne, HP Foundation et l’ONUDI (l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel), œuvre depuis 2016 pour la promotion de l’entrepreneuriat auprès des jeunes en Tunisie et à la création d’emplois dans les régions intérieures du pays.

A travers ses activités, le projet forme les futurs entrepreneurs aux soft skills, et les accompagne durant les étapes décisives de lancement de leurs projets d’entreprises.

La journée Mashrou3i du 11 septembre, organisée à l’hôtel Palm Beach de Tozeur, marque le succès de 2 années productives en termes d’accompagnement auprès de 12 jeunes entrepreneurs de la région de Tozeur.

Le gouverneur de Tozeur a manifesté un grand intérêt pour les résultats réalisés par le projet Mashrou3i dans la région, appelant à « un accroissement des interventions auprès d’autres entrepreneurs en démarrage et surtout à la vulgarisation du programme auprès des diplômés et des étudiants de l’Université de Tozeur ».

Au total, ce sont près de 140 emplois que le projet Mashrou3i financé par l’USAID, a aidé à créer en un an dans la région de Tozeur à travers le lancement de ces 12 nouvelles entreprises. Accompagnés par les experts régionaux du programme, les entrepreneurs des secteurs agricoles, des services ou industriel, ont pu être épaulés dans la création de leurs entreprises, de la réalisation du schéma de financement à l’installation administrative de la société et à l’assistance dans la mise en place de leur stratégie marketing et d’accès aux marchés. Dans le cadre de cette journée de célébration, le programme Mashrou3i a également marqué le coup en réalisant un atelier de travail sur les obligations financières et la nouvelle loi d’investissement auprès de ces entrepreneurs en démarrage.

« Le programme Mashrou3i prévoit une augmentation de l’intervention de l’ONUDI en faveur des jeunes entrepreneurs durant l’année 2020, au niveau du nombre de bénéficiaires et du budget alloué à la prise en charge de certaines dépenses pouvant accélérer l’entrée en production du projet, et la création de nouveaux emplois », nous explique M. Abdennabi Benjannet, expert Mashrou3i pour les régions sud-ouest.

Les premiers chiffres très favorables en termes de création d’emplois reflètent la nécessité de continuer les efforts dans la promotion de l’entrepreneuriat auprès des jeunes, alternative au chômage, à travers un accompagnement, un renforcement des capacités managériales et une assistance technique spécifique. Les efforts de l’ONUDI et de ses partenaires se poursuivront dans ce sens jusqu’à 2021 pour atteindre la création de 6 000 emplois en Tunisie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici