Aramco détrône Apple

Le géant pétrolier saoudien ARAMCO vient de dévoiler ses comptes semestriels pour la première fois. C’est l’une des étapes les plus importantes avant l’entrée de la société en Bourse en 2020. Les chiffres sont, tout simplement, impressionnants.

Sur les six premiers mois de l’année, le résultat net s’est élevé à 46,899 milliards de dollars. La société devient, ainsi, celle qui génère le plus de bénéfices dans le monde, très loin devant Apple. Bien que les profits aient reculé de 11,5% par rapport à 2018, la société a généré un Free Cash-Flow de 37,980 milliards de dollars. Le dividende distribué durant le premier semestre a atteint à 46,390 milliards de dollars.

La production quotidienne totale des hydrocarbures de la société s’élève à l’équivalent de 13,2 millions de barils, dont 10 millions de barils de pétrole brut, avec un prix de vente moyen de 66 dollars. La capacité de raffinage est de 4,6 millions de barils par jour. Le taux de respect de livraison est de 99,9%, grâce à un taux d’absentéisme résultant de blessures de 0,009% pour un total de 200 000 heures de travail.

Le bilan de la société affiche un total de 379,848 milliards de dollars avec 273,100 milliards de dollars de fonds propres. La dette de la société s’élève à 39,323 milliards de dollars. Néanmoins, la trésorerie est plus importante de 39,527 milliards de dollars, sans compter plus de 12 milliards de dollars d’investissements liquides.

Ces chiffres montrent la solidité de l’Etat saoudien. In fine, ARAMCO est l’une des principales sources de revenus du Royaume qui encaisse le dividende. Après sa cotation, la société sera la plus grande capitalisation boursière dans le monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici