Elon Musk: un Africain qui a changé le monde

Elon Musk

Né en 1971 à Pretoria, l’une des trois capitales d’Afrique du Sud, de père ingénieur et de mère mannequin, nutritionniste, Elon Reeve Musk est l’aîné de trois enfants : son frère Kimbal Musk est capital-risqueur et environnementaliste et sa soeur Tosca Musk est productrice et réalisatrice primée.

Après le divorce de ses parents, Musk s’installe, à l’âge de neuf ans, principalement avec son père. Musk a commencé l’école un an plus tôt, fréquentant l’école préparatoire privée de la maison Waterkloof puis diplômé de l’école secondaire Pretoria Boys. Il était passionné de lecture et un grand fan de bandes dessinées. Il se décrit lui-même comme un rat de bibliothèque et un peu malin. Il a été victime d’intimidation à l’école et s’est retiré de ses livres aux dépens de sa vie sociale. Nous découvrirons dans cet article comment une éducation à la dure de l’Afrique du Sud a permis de forger un homme considéré aujourd’hui comme le plus grand inventeur du monde.

Voici cinq choses que vous ignorez peut-être sur la jeunesse de Musk :

1. Il a fait du porte-à-porte pour vendre des bonbons et il a ouvert sa propre salle de jeux

Alors qu’il grandissait à Pretoria, Musk, son frère Kimbal et leurs cousins ​​ont sillonné les quartiers riches de la capitale sud-africaine pour y vendre, 20 fois plus cher, des œufs en chocolat faits maison.
À l’âge de 10 ans, Musk a découvert les ordinateurs avec le Commodore VIC-20. Il a rapidement appris à programmer. A 12 ans, il a vendu un jeu appelé Blastar à Spectravideo pour 500 $. Une année après, Musk et son frère avaient prévu d’ouvrir une salle de jeux vidéo près de leur école. En fin de compte, le plan a été rejeté par les parents. Mais la vraie raison de son non-aboutissement était la nécessité d’un permis de ville, qui devait être demandé par un adulte.

2. Il a été victime d’intimidation

Musk a souvent évoqué le sujet de son enfance difficile. Lorsqu’il fréquentait l’école primaire de Pretoria, en Afrique du Sud, Musk n’était pas seulement le plus jeune et le plus petit de sa classe, mais il était un vrai geek et tenait beaucoup plus aux livres qu’à de nombreux élèves de l’école. Dans le livre d’Ashlee Vance 2015 intitulé «Elon Musk: Tesla, SpaceX et la quête d’un avenir fantastique», Musk a déclaré que des bandes de garçons le traquaient parfois, allant même jusqu’à le pousser dans un escalier pour être envoyé à l’hôpital. «J’ai été presque battu à mort», a-t-il déclaré dans une interview.
L’intimidation s’est poursuivie jusqu’à l’âge de 15 ans, l’âge où il a connu une poussée de croissance. Il a pu s’affranchir de ses peurs et a appris à se défendre en pratiquant le karaté, le judo et la lutte.

3. À un moment donné, ses parents l’ont soupçonné d’être sourd

Lorsqu’il était jeune garçon, M. et Mme Musk n’arrivaient pas attirer son attention. Il ne répondait pas à leurs appels et ils ont craint qu’il devienne sourd. Ce n’est qu’après avoir retiré ses végétations adénoïdes que la famille a réalisé qu’il était simplement en train de rêver éveillé.
« Il vivait dans sa bulle, et vous pouvez voir qu’il est dans un autre monde », c’est ce qu’a rapporté sa mère Mae à entrepreneur.com.

4. Adolescent, il s’installe en Amérique du Nord

A l’adolescence, Elon a quitté l’Afrique du Sud, son pays d’origine, pour commencer ses études universitaires en Amérique du Nord. À 17 ans, il a d’abord émigré pour «voir ce qu’il faut vivre», Musk a découvert qu’en Amérique, il est très facile de rester en vie. Étant donné que son niveau de vie était «assez bas», Musk était déterminé à survivre avec 1 dollar par jour en achetant de la nourriture en gros au supermarché.

5. Elon Musk n’aime-t-il pas l’Afrique du Sud?

Il n’a jamais été pressé de rentrer à son pays d’origine. L’Amérique lui convenait, mais il revient très rarement sur son ancien terrain, puisque l’intimidation intense qu’il a subie à Bryanston High semble avoir influencé sa décision d’émigrer à l’âge de 17 ans. Aujourd’hui Elon Musk est un entrepreneur, un visionnaire, il est le cofondateur de PayPal (PYPL), Tesla Motors (TSLA) et SolarCity (SCTY), ainsi que le fondateur de SpaceX, la compagnie de fusées qui est aujourd’hui évaluée à plus de 20 milliards de dollars.

Son incroyable succès a donné lieu à des comparaisons entre Musk et Steve Jobs, Howard Hughes, Henry Ford et Bill Gates. Malgré son enfance souvent difficile, Musk développa une éthique de travail implacable (il travaillait jusqu’à 80 à 100 heures par semaine) et une vision tenace et résolue. Rien n’arrête Musk, et selon lui, son projet le plus ambitieux verra le jour en 2022, avec la première mission cargo à destination de Mars à bord du BFR réaménagé. La nouvelle fusée réutilisable deviendrait la norme pour les missions SpaceX, dans le but de réduire les coûts des voyages dans l’espace.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici