La Holberton School ouvre une première école à Tunis

Neila Ben Zina entourée de Julien Barbier (à gauche) et Sylvain Kalache, co-fondateurs de la Holberton School. ― Crédits photo: Le Manager. Tous droits réservés.

Avec le développement de la technologie, les besoins en compétences informatiques ne cessent de s’accélérer au point que les entreprises peinent à trouver les talents dont elles ont besoin.

La Holberton School, une école d’ingénieurs en informatique lancée à la Silicon Valley ambitionne de changer la donne. De fait, l’école propose de former gratuitement ses étudiants qui ne paieront les frais de scolarité que lorsqu’ils seront embauchés ! Une fois le diplômé est recruté, l’école récupère 17% de son salaire, jusqu’à ce que le montant dû soit totalement payé ou jusqu’à l’écoulement de 3 ans et demi, selon la première éventualité.

Et ce n’est pas la seule caractéristique de cette institution. Fondée en 2016 à San Francisco par Julien Barbier et Sylvain Kalache, la Holberton School offre en effet une formation basée sur des méthodes d’enseignement inspirées de l’Éducation nouvelle. Les élèves travaillent en peer learning, par l’apprentissage par la pratique, et avec un axe fort sur le développement personnel.

Et cette méthode a fait ses preuves, selon les dires de Neila Ben Zina, cofondatrice de Holberton School Tunis. “Les étudiants de l’école sont non seulement recrutés par les grands de l’industrie à la Silicone Valley tels que Google, Apple et Tesla”, a-t-elle souligné, “mais ils sont aussi mieux payés que leur pairs issus des universités tels que Harvard ou Cambridge”.

L’école, lancée en association avec AfricaTek Academy, ouvrira son premier campus en Tunisie en septembre 2019 et admettra chaque année 3 cohortes de 50 étudiants chacune. Vermeg, l’éditeur tunisien de logiciel au rayonnement international, s’est d’ores et déjà engagé à embaucher 30 étudiants sur les deux prochaines années.

La Holberton School, soutenue par Jeff Weiner, CEO de LinkedIn et Jerry Yang, cofondateur de Yahoo, dispense une formation gratuite jusqu’à ce que les élèves trouvent un emploi. L’école sert ainsi des personnes de différents horizons sociaux. Qu’il s’agisse d’étudiants, de jeunes ayant abandonné leurs études ou d’employés en reconversion, la Holberton School leur donne une chance de se former tout en leur fournissant les compétences nécessaires au secteur de l’ingénierie informatique. Les premiers élèves de la Holberton School ont ainsi rejoint Google, Apple, Amazon, LinkedIn ou encore Tesla.

La Holberton School Tunis, lancée en association avec AfricaTek Academy, ouvrira ses portes en septembre 2019 pour pallier une pénurie des métiers de la tech dans un territoire entrepreneurial riche.

En Tunisie, le turnover des employés des entreprises de la nouvelle économie est de 30% alors même que les profils les plus diplômés peinent à trouver un emploi. La Holberton School Tunis s’engage auprès des entreprises tunisiennes pour former des profils tech compétents et qualifiés. Neila Benzina, fondatrice de la Holberton School Tunis, a notamment signé un partenariat avec Vermeg, l’éditeur de logiciel, qui s’engage à embaucher 30 étudiants sur les deux prochaines années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici