L’UIB redonne le souffle au festival d’El Jem

L’art figure parmi ses engagements de haute diligence. L’Union internationale des banques (UIB) a ainsi pris sous son aile la 34e édition du Festival international de musique symphonique d’El Jem. En tant que mécène principal, la Fondation Arts & Culture by UIB a co-organisé le 21 juin, à Tunis, une conférence de presse pour annoncer le programme et les nouveautés apportées à cette édition.

Kamel Neji, président du conseil d’administration de l’UIB, a confirmé la volonté de la Fondation Arts & Culture by UIB de poursuivre l’appui au Festival d’El Jem et sa valorisation pour lui permettre d’abriter des concerts mondialisés, métissés, inédits et riches dans leurs composantes et expressions culturelles. Et de conclure : « Nous continuerons à mettre l’accent sur le patrimoine culturel et à démocratiser la musique symphonique ».

Sur la même longueur d’onde, le maire de Mahdia, Adel Farhat, a souligné l’importance économique du festival dans la région. « Il est question de valoriser notre patrimoine culturel, ces monuments ont de la valeur et peuvent contribuer au développement grâce au festival » a-t-il soutenu.

Pour sa part, le directeur de communication de l’UIB, Ouassel Bahri, a déclaré que : « Des efforts ont été consentis pour élaborer un programme riche mêlant volonté d’ouverture, inclusion et coopération internationale ». L’art est un moyen parmi tant d’autres pour s’approcher des autres cultures, affirme-t-il. C’est dans ce sens que l’UIB a mis à la disposition de l’organisation du festival une expertise financière et opérationnelle dans le but de rehausser l’événement et de le restructurer selon les normes internationales.

Une édition sous le signe de l’inclusion

Le mot d’ordre pour cette édition est bel et bien l’inclusion. Une première en Tunisie, l’entrée à la soirée de clôture sera gratuite. De quoi ravir les mélomanes et surtout ceux des catégories sociales les plus démunies.

Aussi, la nouvelle affiche du festival a été confiée à des jeunes. En effet, parmi les 20 projets de créations reçues, suite à un appel à candidatures, l’œuvre de Sahbi Amri, designer graphique, a été retenue par un jury composé des membres de la direction du Festival de la Fondation Arts & Culture bu UIB ainsi que par des experts artistiques.

L’affiche, primée lors de la conférence de presse, est avant-gardiste dans sa conception avec une esthétique très développée. Un minutieux travail de représentation en 3D a mis en valeur le mythique amphithéâtre d’El Jem avec son arène, ses alcôves, ses arcades, ses piliers, ses marches… Et un jeu de couleurs qui allie dorure, ombre et lumière, brillamment orchestré pour rappeler l’ambiance du Colisée lors des concerts nocturnes du Festival. « L’affiche a réussi à capturer la magie du festival », a lancé Ouassel Bahri.

Au niveau de la commercialisation des billets, l’UIB a doté le site du festival d’une solution «UIBePay» pour l’achat de billets en toute fiabilité et sécurité. La mise en place de ce nouveau canal de vente, combiné à l’usage de QR Code, est propre à assurer au public un accueil plus adéquat et plus facilité lors de la vérification des billets. Sur le même volet, la banque a mis en place une plateforme de dons au profit du festival.

Le Programme

Programmé du 5 juillet au 9 août, ce festival proposera 7 spectacles venant d’Autriche, d’Espagne, de France, d’Italie, d’Ukraine et, bien sûr, de Tunisie. En outre, de nouveaux projets culturels, dont la chorale « Angham by UIB », les chœurs « Les amis de Shéhérazade » et la chorale « Tunisia 88 », auront l’occasion de se reproduire sur scène et ce lors de la soirée de clôture du Festival « Mozart entre deux rives ». Cette dernière soirée, pour la première fois, sera gratuite pour le public. Une première dans l’histoire des festivals en Tunisie. Que dire de plus ! Le programme de cet évènement a été dévoilé à cette conférence et s’établit comme suit :

  • 5 juillet : Récital « Les plus beaux airs lyriques italiens » de la Fondazione Festival Pucciniano (Italie)
  • 13 juillet : The Best Classica de l’Orchestre de la Radio nationale ukrainienne (Ukraine)
  • 20 juillet : Concert symphonique du Concerto Malaga (Espagne)
  • 24 juillet : Concert symphonique de l’Orchestre de chambre de Minorque (Espagne)
  • 27 juillet : Concert symphonique -Orchestre symphonique tunisien (Tunisie)
  • 03 août : Valses et polkas viennoises de l’Orchestre du bal de l’Opéra de Vienne (Autriche)
  • 09 août : Mozart entre 2 rives, Les Jeunes Cordes de France, le chœur Les amis de Shéhérazade, Tunisia 88 et la Chorale Angham by UIB.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici