La Saison Bleue: une manifestation riche en couleurs au profit des côtes tunisiennes

Jusqu’en septembre prochain, les côtes tunisiennes vivront au rythme de la seconde édition de la Saison Bleue, une manifestation de grande envergure qui veut rendre à la mer son éclat. Détails.

Plus de 50 communes côtières verront leurs rues et esplanades animées par les différentes manifestations culturelles programmées à l’occasion de la Saison Bleue. De fait, sur les plus de 1400 kilomètres de côtes qui relient Tabarka à Zarzis, ce sont plus de 190 événements de tous genres qui ont été planifiés. Au total, plus de 120 jours de festivités sont au menu.

Bien évidemment, une partie des manifestations planifiées s’invitera sur les quais des plus de 50 ports de plaisance, de commerce et même de pêche installés tout au long du littoral tunisien.

Si cette manifestation a vu le jour, c’est afin de sensibiliser quant à l’importance de la protection et de la valorisation des richesses qu’offre la mer aux populations de la Méditerranée. Or, la Grande Bleue se trouve aujourd’hui infestée par les centaines de tonnes de déchets de plastique qui y sont versés chaque année. “Ces déchets viennent aussi bien de la rive nord que de la rive sud de la Méditerranée”, a souligné Olivier Poivre d’Arvor, ambassadeur de  France en Tunisie. L’ambassadeur a indiqué, lors de sa participation à une conférence de presse organisée hier aux Berges du Lac, que la globalisation, et particulièrement la “littoralisation”, ne font qu’aggraver la situation.

Agir n’est donc plus un choix.c’est une obligation. Ceci est d’autant plus important pour la Tunisie où, selon les chiffres présentés par Poivre d’Arvor, 8.5 millions de Tunisiens se sont installés sur une bande étroite de 50 km des côtes. À cela s’ajoute chaque année pas moins de 9 millions de touristes.

En outre, plus de 90% des échanges commerciaux de la Tunisie se font par voie maritime, a rappelé de son côté Mehdi Ben Haj, directeur de l’Observatoire du littoral.

Chanter, danser et entreprendre

La culture marquera une forte présence lors de la deuxième édition de la Saison Bleue; cinéma, musique, théâtre, peinture, … Tout y est!

L’entrepreneuriat y sera également présent ! De fait, les organisateurs ont lancé un appel à projets de l’économie bleue durable dans le cadre d’un programme inédit, Amwej.

Ainsi, les associations et ONG liées au domaine maritime, les startups ainsi que les municipalités côtières auront jusqu’au 23 juin pour déposer leurs projets. Ces derniers doivent avoir pour objectif la lutte contre les pollutions et dégradations de toutes sortes affectant le littoral tunisien; la sauvegarde, la mise en valeur et la promotion du patrimoine archéologique, historique, culturel du littoral ou encore la valorisation des produits de la mer et des filières économiques bleues.

Mais le moment phare de la Saison Bleue sera sans doute le Forum de la Mer qui se tiendra, comme chaque année, à Bizerte. L’événement sera présidé, pour ses trois prochaines éditions, par Pascal Lamy, ancien directeur général de lʼOrganisation mondiale du commerce. Ce forum se veut un événement d’envergure fédérant un large public autour des enjeux maritimes, a expliqué Rym Ben Zina, CEO d’Images & Actions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici