Expertise France chargée de l’élaboration du business plan de la “Station T”

Badreddine Ouali (1er à gauche), Saida Ounissi et Jérémie Pellet.

La Fondation Tunisie pour le développement vient de signer une convention de partenariat avec Expertise France. À travers cette collaboration, l’organisme français se chargera de préparer le business plan du “campus de l’innovation sociale et numérique” Ibda3 (plus communément connu sous le nom de “Station T”).

Le projet, dont la dénomination officielle n’a encore pas été sélectionnée, est porté par la fondation Tunisie pour le développement qui aspire à en faire l’épicentre de la dynamique startupienne en Tunisie.

La signature de cette convention a eu lieu en marge  de la conférence “Employabilité et innovation: le projet IBDA3, quel modèle d’incubateur pour la Tunisie?” organisée cette après-midi par Expertise France.

“La réussite de ce projet nécessite l’implication de l’État, du secteur privé, mais aussi de la coopération internationale, notamment avec l’Europe”, a déclaré Badreddine Ouali, président de la fondation.

“Nous allons assurer la mobilisation de tous les partenaires de la Tunisie afin que ce projet voie le jour”, a assuré de son côté Jérémie Pellet, directeur général d’Expertise France.

Pour sa part, Patrice Bergamini, ambassadeur de l’Union européenne en Tunisie, a annoncé qu’une enveloppe de 15 millions d’euros sera allouée par l’Europe au soutien du développement de l’industrie du digital en Tunisie.