Groupe Alliance: un riche programme de développement

dav

Groupe Alliance a organisé ce matin une conférence de presse pour présenter ses projets de développement pour la période à venir. Détails.

Fort de plusieurs années d’expérience avec des projets en Tunisie, en France et aux États-Unis, le groupe Alliance a entamé de nombreux projets en Tunisie. D’abord, à Gammarth où le groupe poursuit le développement du Tunis Bay Alliance Golf Project, un complexe résidentiel composé de 500 villas et dont les travaux ont commencé fin 2017.

Saber Ben Saïd, directeur commercial du groupe, a indiqué que la commercialisation de la première tranche du projet va bon train: sur les 127 villas de cette première tranche, 105 ont été déjà vendues. Alliance, a annoncé Ben Saïd, a donné aujourd’hui le signal de démarrage de la commercialisation d’une deuxième tranche de 97 villas.

Outre sa présence dans le projet Tunis Bay, Alliance groupe s’intéresse également à l’hôtellerie comme le témoigne l’acquisition du Palace de Gammarth et du Mechtel. Le groupe, a indiqué Atef Gam, directeur général du Palace, poursuivra ses acquisitions dans le secteur et pourra s’offrir des hôtels en dehors de Tunis.

Concernant l’acquisition du Palace, Samir Jaieb a indiqué que son entreprise a payé 31 millions de dinars pour 88% du Palace, ce qui lui fait hériter 8 millions de dinars de dettes fiscales, 2 millions de dettes sociales, 15 millions de dettes bancaires, et 5 millions de dettes fournisseurs. “L’hôtel n’a jamais connu des conditions de travail normal et n’a jamais atteint la vitesse de croisière”, a déploré le nouveau propriétaire de l’hôtel.

Il a poursuivi que durant les 3 dernières années, le chiffre d’affaires a varié entre les 12 et 14 millions de dinars, “ dont 70% sont réalisés auprès de l’ambassade libyenne”. Et d’ajouter: “Nous devons redonner à l’hôtel ses lettres de noblesse dignes d’un hôtel 5 étoiles sous l’enseigne du Hilton”.

Les travaux de rénovation ont déjà été entamés au Palace afin de le remettre au goût du jour. Un plan a été également mis en place afin de redonner confiance à l’équipe, mais aussi aux clients et aux agences de voyage, a indiqué Jaieb. Un investissement de 30 à 40 millions de dinars sera également entrepris afin que l’hôtel soit au niveau des normes exigées par les hôtels Hilton.

Le Golden Tulip El Mechtel fera également l’objet d’une grande opération de restructuration. Une étude a été élaborée à cet effet et il a été décidé que l’hôtel soit scindé en deux afin de permettre de rouvrir 120 chambres avec un nouvel brand d’une autre catégorie, ce qui va toucher une nouvelle clientèle. “Nous avons prévu un budget de rénovation aux alentours de 25 millions de dinars pour le Mechtel”, a indiqué Jaieb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici