Ce qu’il faut savoir sur TSIndex, la plus grande base de données de startups en Tunisie

C’est en grande pompe que l’association Tunisian Startups a dévoilé hier la deuxième édition de TSIndex, la plus grande base de données sur les startups en Tunisie. Ce projet est le fruit d’une collaboration avec la Fondation Friedrich Naumann pour la Liberté. Détails.

De gauche à droite: Alexander Rieper, représentant résident de la Fondation Friedrich Naumann pour la Liberté, Andreas Reinicke, ambassadeur allemand, Anouar Maarouf, ministre de l’Économie numérique et Amal Saidane, présidente de TunisianStartups — Crédits photo: Le Manager

Nul ne peut nier l’évolution rapide des entreprises émergentes en Tunisie. TunisianStartup s’est évertuée à créer TSIndex, un outil qui permet de quantifier cette évolution et surtout de “permettre d’identifier les besoins de la communauté”, a déclaré Amel Saidane, présidente de TunisianStartups.

Déjà à sa deuxième édition, TSIndex est produit “crowdsourcé” où les données sont soumises par les startups et les acteurs de l’écosystème entrepreneurial.

Alors que 380 entreprises émergentes se sont inscrites, l’an dernier, à la première version de TSIndex, plus de 500 jeunes pousses ont participé à cette édition. “C’est un signe de l’évolution rapide de l’écosystème”, a indiqué Anouar Maârouf, ministre des TIC et de l’Economie numérique.

Une nouvelle voie de développement

Il s’agit d’un outil qui permet de collecter deux types d’informations sur les startups: leurs activités business et leur appréciation de l’écosystème (qualité de l’accompagnement, facilité d’accès au financement, disponibilité du capital humain …).

Zied Ouled Ali

“Une fois agrégées, ces données permettent d’avoir des insights fort utiles aux startups et aux autres composantes de l’écosystème”, a affirmé Zied Ouled Ali, vice-président de TunisianStartups et CEO de Safozi.

Les données collectées sont accessibles via une plateforme web ouverte, non seulement aux startups membres, mais aussi aux investisseurs et même aux grandes entreprises qui souhaitent collaborer avec les jeunes pousses.

“À travers TSIndex, les investisseurs peuvent accéder aux données qui leur permettent d’identifier les startups qui ont besoin de financement”, a expliqué Ouled Ali.

Mieux encore, TSIndex offre aux startups un nouveau canal de vente qui leur permet d’adresser le marché B2B. Le vice-président de TunisianStartups a souligné qu’“à travers notre plateforme, les grandes entreprises peuvent identifier les opportunités de partenariat avec les startups”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici