Mongi Loukil n’est plus

L’annonce aujourd’hui, 24 février 2019, de son décès subit a jeté la consternation parmi tous ses proches, amis et collaborateurs.

Mongi Loukil, le pionnier par excellence des opérateurs touristiques, a su faire de l’activité touristique, grâce à son talent innovateur et multiple, un fleuron de l’économie de cette Tunisie millénaire qu’il n’a eu de cesse de chérir sa vie durant.

Ses Palm Beach Hôtels qu’il avait bâtis de Hammamet jusquà Djerba et ailleurs, pour le bonheur du plus grand nombre, demeurent indiscutablement les précurseurs des palaces haut standing actuels.

La Reine Didon, sur les hauteurs de Carthage, c’est son œuvre également. Ce pur esthète, ce créateur du beau et du confort a marqué de son empreinte indélébile l’activité touristique du pays, qui lui en saura gré pour toujours.

Qu’il repose en paix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici