Le mouvement “Tahya Tounes” annonce sa feuille de route

S’est déroulée aujourd’hui à l’hôtel l’Africa une conférence de presse du Mouvement Tahya Tounes.

Lors de cette conférence Slim Azzabi a annoncé que suite à la tournée régionale durant laquelle le parti a organisé des réunions dans toutes les régions de Tunis, les militants du parti ont tenu, le 27 janvier, une réunion générale au cours de laquelle ils ont consolidé la volonté de bâtir un mouvement fédérateur national basé sur les valeurs de la République et de la Démocratie, qui rassemble les citoyens qui croient dans les valeurs de l’État civil et les principes de justice et d’égalité.

Le dossier juridique pour la constitution du parti a été déposé le 20 janvier dernier, a rappelé Slim Azzabi. Par la même occasion, les cadres régionaux ont été appelés à choisir un coordinateur général pour le mouvement.

Une feuille de route prend forme

Le processus pour bâtir le fondement du mouvement a été engagé, rassure le coordinateur général du mouvement. Ainsi, l’organisation du congrès, prévu du 13 au 21 avril prochain, sera présidée par deux personnalités nationales indépendantes dans le but de donner au congrès plus de crédibilité. Le comité d’organisation du congrès sera présidé par Chawki Gaddes, qui est est le président de l’Instance nationale de protection des données depuis mai 2015 . Ce dernier enseigne, depuis 1987 à la Faculté des Sciences Juridiques, Politiques et Sociales, le droit administratif ainsi que le droit humain. Il sera assisté par un comité exécutif d’experts présidé également par une personnalité indépendante, l’honorable juge Najla Brahem, présidente de l’association Citoyenneté et ancienne membre de l’ISIE.

Le dépouillement et le décompte des votes au niveau local, régional et national se fera du 22 au 28 avril 2019.

Slim Azzebi ajoute que le nom du parti leur tient à coeur et qu’il a été choisi par la base et les cadres du parti. Mais qu’il comprend, toutefois, qu’il y ait des personnes que le choix de ce nom dérange. Cette dénomination a été préférée aux autres noms proposés: Nida al Watan, Ittilef Watani et Amal Tounes

À propos des griefs soulevés concernant le voyage du Chef du gouvernement à Paris, Azzebi répond qu’il s’agit de simples rumeurs, et que les frais de séjour sont à la charge de l’Etat francais et non supportés par l’Etat tunisien comme il est d’usage dans les relations protocolaires. Il ajoute que le Chef du gouvernement est rentré seul dans un avion de Tunisair et non avec la délégation.

Au sujet du rapport du Mouvement Tahya Tounes avec Y.Chahed, Azzebi répond que le Mouvement appuie et soutient fermement le Chef du gouvernement , et que ce dernier n’a participé à aucune réunion du Mouvement Tahya Tounes , étant engagé activement dans ses tâches gouvernementales Le Chef du gouvernement et son groupe parlementaire croient en la stabilité du pays et sont pleinement engagés dans leur travail et il n’y a aucune confusion entre l’État et le parti.

Ce Mouvement constitue une opportunité pour bâtir un parti pour les Tunisiens et leurs institutions avec une nouvelle culture politique et une nouvelle méthodologie de travail et qu’il n’est bâti ni contre le Mouvement Ennahdha ni contre Nida Tounes mais sur sa propre vision et son propre programme.

À propos de la possible rencontre entre le Mouvement Tahya Tounes et le mouvement Ennahtha ,Slim Azzebi a dit que cette rencontre est basée sur la stabilité gouvernementale et l’établissement des organes institutionnels.

Des discussions sont, toutefois, possibles avec le parti Machrou3 TOUNES, le parti al Moubadara et le parti Al Badil, ainsi que des personnalités à l’instar de Mondher Znaidi pour une éventuelle alliance ou coalition.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici