Un crédit de 462 MD au profit de la Steg

International Islamic Trade Finance Corporation (ITFC) et le ministère de l’Investissement, du développement et de la Coopération internationale unissent leurs forces pour stimuler le secteur des énergies. Il s’agit d’une convention de financement de 154 millions de dollars (soit environ 462 millions de dinars) qui va permettre de financer les besoins de la Steg en gaz naturel.

Ce financement sera utilisé pour investir dans de nouveaux équipements afin de développer certaines activités liées aux énergies conventionnelles.

Cette opération de financement va permettre à la Steg de pouvoir financer son approvisionnement en matière de gaz naturel.

Zied Laâdheri, ministre du Développement, a souligné: “Nous avons une excellente coopération avec la Banque islamique de développement dans l’intérêt de promouvoir les énergies renouvelables”.

Il ajoute: “Nous avons besoin de sécuriser le besoin de nos énergies qui viennent de plusieurs sources y compris le gaz naturel, mais aussi nous cherchons à développer les énergies renouvelables”.

Il a fait savoir que le gouvernement a engagé un programme d’investissement de 3 milliards de dinars pour créer 1000 mégawatts d’énergies renouvelables.

Par ailleurs, Slim Feriani, ministre de l’Industrie et des PME, souligne que pour nous, il est important de compter des partenaires sur le plan du financement de l’économie et du développement.

Il précise qu’il s’agit d’un accord avec la Steg pour un financement de 154 millions de dollars dont le taux d’intérêt varie sur le marché international.

C’est le financement des achats de gaz de l’Algérie où nous importons la majorité de notre gaz à travers l’Algérie.

Il conclut: “Nous avons un problème de la balance énergétique qui est un problème pour la balance commerciale 6 milliards de dinars sur le déficit commercial de l’année dernière. Et c’est pour cette raison que nous sommes obligés de continuer à travailler à booster notre production”.

Depuis 2008, l’ITFC a investi pour favoriser la restructuration et le renforcement du secteur financier, et le financement des entreprises en encourageant l’efficacité énergétique et en développant un secteur de l’énergie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici