Thermoplastics, en avant les histoires !

L’équipe de Thermoplastics

Impossible de croiser une coupe au bol sans penser à la célèbre saga Playmobil ! En 2016, les ventes de ces petites figurines qui se sont imposées dans tous les foyers ont atteint 611 millions d’euros. Véritable empire dans le monde du jouet, le groupe fête cette année 44 ans de succès. En 1976, les Playmobil se féminisent et les pirates entrent en jeu. Horst Brandstätter choisit alors l’île de Malte pour implanter sa première usine. Qui aurait dit que ce nouveau siège ferait la success story d’une entreprise tunisienne, Thermoplastics Tunisie, devenue alors la première entreprise sur le continent à sous-traiter pour ce géant mondial.

Soutenue par le programme Mashrou3i, un partenariat public-privé entre l’USAID, la Coopération italienne, HP Foundation et l’ONUDI, Thermoplastics Tunisie, spécialisée dans l’injection plastique collectionne, depuis, les moments de gloire. L’idée d’étendre l’activité de l’entreprise en Tunisie fut celle de Kenneth Caruana, fondateur de la maison mère à Malte. Mais c’est avec l’aide de Wissem Nacef, un jeune ingénieur en matériaux de 30 ans, qu’il a réussi à convaincre ses clients de fabriquer leur produits sous nos cieux.

L’injection ou moulage plastique est un secteur récent en Tunisie, et qui vient de s’élargir. On y dénombre près de 250 sociétés tunisiennes. L’injection plastique utilise les propriétés thermoplastiques de certaines matières pour injecter un plastique ramolli dans un moule, afin de créer son empreinte, permettant d’obtenir des reproductions de détails parfaitement identiques. Depuis 2014, année de lancement de Thermoplastics en Tunisie, la hotte du père Noël renferme chaque année des petits bonhommes made in Tunisia !

Avec plus d’un tour dans son sac, Wissem maintient un contact régulier, et réussit à mettre en avant les atouts de la Tunisie, notamment le coût de la main-d’œuvre et de l’énergie. “En plein dans leur ligne de mire : une main-d’œuvre bon marché et qualifiée. Nous avions un avantage par rapport à l’Europe, en l’occurrence la disponibilité.

Le prix de l’électricité a également joué en notre faveur. Il faut savoir que la fabrication de jouets et de pièces en plastique consomme énormément d’électricité, et là, nous avions un avantage à faire valoir”, explique le jeune entrepreneur. L’accord obtenu, il sillonne de suite les principaux sites de la maison mère à Malte pour parfaire sa formation.

C’est ainsi qu’il a pu mettre sur pied dans la zone industrielle de Zaghouan son site de fabrication de jouets. Sa force, faire d’une pierre trois coups : optimisation du coût du loyer, proximité des services administratifs, et disponibilité de la main-d’œuvre. Chose faite, Thermoplastics Tunisie devient en 2014 une entreprise offshore spécialisée dans l’injection plastique, le moulage et la tampographie, fabriquant des jouets jamais passés de mode depuis plus de quarante ans !

https://upscri.be/a75d53/

Le cheval de bataille d’une croissance fulgurante : la qualité


Thermoplastics Tunisie tient la dragée haute aux entreprises du secteur. Au bout de trois mois après la création juridique de l’entreprise, les machines battent leur plein. D’imposantes presses à injection crachent les célèbres figurines de 7,5 centimètres à un rythme effréné. “Nous avons commencé avec trois machines et un effectif de 7 personnes et, d’année en année, nous avons connu un rythme de croissance très rapide”, déclare avec fierté Wissem.

La qualité et le respect des échéances façonnent les grandes heures de l’entreprise. “Je fais un suivi drastique en interne pour contrôler les standards. Nos clients étaient très satisfaits. Nous avons fini 2015 avec plus de 15 machines et 35 employés !” En 2016, l’entreprise double le chiffre d’affaires de 2015, et compte en 2017, 105 personnes et 32 machines d’injection plastique. “Nous avons alors pensé à intégrer d’autres process : la tampographie et la peinture des jouets.”

Le succès est parfois nourri de rencontres prometteuses et d’opportunités. La rencontre de Wissem avec les experts du programme Mashrou3i en 2017 en était une. Il a pu bénéficier d’une formation en management de la qualité et d’un appui technique pour renforcer son arsenal d’outils. En 2018, les commandes s’enchaînent en rafales et le site regorge de machines. “Je souhaite à très court terme agrandir le parc machines et ouvrir une deuxième entreprise”, nous informe-t-il.

Thermoplastics Tunisie devient une école

La plupart des habitants de Zaghouan connaissent bien l’usine. “Ils l’appellent l’usine de jouets !” Thermoplastics Tunisie contribue pour beaucoup à la création d’emplois dans la région. “Il y a même des familles entières qui travaillent ici” affirme Wissem. Et pour faire progresser en continu l’entreprise, il mise sur la formation de ses salariés.

Il accueille également de nombreux jeunes étudiants pour les former aux techniques de l’injection plastique encore peu connue en Tunisie, avec des offres d’emploi à la clé. “On offre des formations à notre main-d’œuvre, en interne et en externe, avec des formateurs spécialisés. J’ai également des conventions avec des centres de formation et le bureau d’emploi de Zaghouan, qui m’envoient des étudiants pour passer des périodes de stage et être formés. J’en ai déjà recruté plusieurs” déclare-t-il. “J’ai misé sur la formation continue de mes employés, au bout du compte c’est du gagnant-gagnant. Les employés formés sont eux-mêmes devenus mes formateurs en interne”.

Mashrou3i, un accélérateur de succès

Thermoplastics Tunisie carbure grâce à une jeune équipe dynamique. Mais Wassim se rend très vite à l’évidence de la difficulté d’assurer autant de standards qualité dans les process de production. “Il n’est pas évident de les convaincre de toujours appliquer les procédures de qualité. A nos débuts, il fallait donc que je m’adonne à une microsurveillance pour garantir que les procédures étaient respectées” assène-t-il. Après plusieurs visites de terrain et un diagnostic implacable, l’équipe de Mashrou3i propose au jeune entrepreneur une formation en management de la qualité. Elle se révélera bientôt comme une véritable aubaine pour le responsable.


L’entreprise fait son miel à travers la formation de 15 employés et une deuxième en gestion des déchets à Kairouan. Au quotidien, l’impact s’est très vite fait ressentir, au niveau des contrôles hebdomadaires des lignes de production. “Ils ont développé une vision plus profonde au niveau de la qualité, et ont intégré toutes ses exigences. J’ai constaté une grande amélioration, ils sont plus motivés qu’avant.” se réjouit-il. L’entreprise tire son épingle du jeu lors de la réception des indicateurs qualité. “Chaque mois, notre client nous envoie notre évaluation par des indicateurs de performance, en référence au nombre de réclamations et à la qualité de nos produits. Le nombre a sensiblement diminué, les indicateurs qualité se sont nettement améliorés !”

A travers l’appui de Mashrou3i, Thermoplastics Tunisie entend aujourd’hui obtenir la certification ISO 9001 pour attester de son savoir-faire et conquérir d’autres marchés. “Mashrou3i nous accompagne de près dans ce projet. Nous allons très prochainement sélectionner un bureau et continuer les démarches pour aboutir à cette certification, qui va nous ouvrir des portes pour élargir nos activités et attirer d’autres clients en Tunisie”. Signe infaillible d’une réussite, le donneur d’ordre maltais souhaite se développer davantage en Tunisie. “Notre client souhaite que nous élargissions notre parc machines en passant à 80 machines d’injection plastique, 7 machines de tampographie, et doubler le nombre d’employés, pour arriver au moins à 200 employés”, nous annonce avec fierté Wissem. Un jeu d’enfants pour qui ose !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici