Le talent féminin sur le haut du podium


1ère édition des Trophées des Femmes Manager

Pour la première fois en Tunisie, les talents managériaux des femmes ont été primés.

De gauche à droite: Gérard Mestrallet, Chéma Gargouri, Youssef Chahed, Henda Essafi Rekik, Tarek Cherif et Lamia Ben Mime — Crédits photo: Femme Manager de l’Année

La CONECT en partenariat avec Engie, Face Tunisie et le magazine le Manager ont organisé le trophée des Femmes managers dans le secteur public et privé, mais également les leaders de la société civile. Le prix qui a déjà été lancé par Engie au Maroc l’année dernière a élu domicile en Tunisie, orné des couleurs locales, en mettant en avant les femmes militant dans le secteur public.

Une soirée en grande pompe dans le mythique lieu de la cathédrale de Carthage, rehaussée par la présence du chef du gouvernement et du ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale. Au premier on a accordé le privilège de remettre le prix de la femme leader d’association ou d’ONG à Chéma Gargouri, présidente de TAMSS. Un Signal, une reconnaissance. Au second, on lui a réservé la surprise de primer sa cheffe de cabinet Lamia Ben Mime. La troisième lauréate, Henda Rekik, DG de Faurecia, celle du secteur privé s’est vue consacrée par Gérard Mestrallet, président d’honneur d’Engie.

Qui sont les lauréates?


Henda Essafi Rekik est la directrice générale de la société Faurecia. Elle est ingénieur électrique ayant une expérience professionnelle de 27 années dans divers secteurs et notamment celui de l’industrie automobile. Henda Essafi Rekik a démarré en tant qu’ingénieur méthodes et a évolué au poste de directeur général de Faurecia tout en passant par le management de la qualité et de la Supply Chain. Son leadership stratégique, authentique et agile est orienté vers l’implication de toutes les équipes avec une perspective de performance tout en respectant la spécificité de leurs profils et des contextes.


Chéma Gargouri est la fondatrice et présidente de la Tunisian Association for Management and Social Stability, une ONG nationale spécialisée dans l’inclusion économique et sociale. Chéma Gargouri est aussi PDG du CAT, cabinet de conseil spécialisé dans la gestion des programmes de développement. Elle a démarré TAMSS avec dix mille dinars de son argent personnel, aujourd’hui TAMSS gère un chiffre d’affaires de plus de $1million/an et a pu créer plus de 40 emplois à Tunis et dans les régions où elle opère.


Lamia Ben Mime, est chef de cabinet ministériel au ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale. Diplômée de l’IHEC elle a fait le choix de poursuivre ses études à l’ENA pour s’engager dans le service public et plus précisément intégrer un corps d’élite : la Cour des Comptes, qu’elle a rejointe en 2004 comme conseiller adjoint à la chambre des établissements à participation publique dans le secteur financier et des services. Elle a ensuite été chargée du programme RSE au sein de l’ETAP gérant deux importants fonds dédiés au renforcement de l’entrepreneuriat et de l’initiative privée dans les gouvernorats de Kebili et Tataouine, et ce en partenariat avec la BTS et la BFPME. En 2016, elle a été nommée chef de cabinet au ministère de l’Industrie et du Commerce puis chef de cabinet au ministère du Développement de l’Investissement et de la Coopération Internationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici