Futurallia 2018: un rendez-vous riche en opportunités

Futurallia 2018

Une première en Afrique: la Tunisie abrite aujourd’hui et demain la 22ème édition de Futurallia, un événement business d’envergure internationale. Au menu: plus de 7 mille rendez-vous B2B entre les plus de 650 représentants d’entreprises de plus de 30 pays.

Youssef Chahed, Françoise Vilain, François Asselin, Tarek Cherif et Hamdi Tabbaa — Crédits photo: Le Manager

Ce rendez-vous inédit en la Tunisie représente une opportunité en or pour les entreprises locales, mais aussi africaines et européennes de nouer des collaborations avec des partenaires des quatre coins de la planète. Ceci d’autant plus que la Tunisie a enregistré une amélioration de son environnement d’affaires comme le témoigne le saut de 8 places dans le classement Doing Business, a indiqué Youssef Chahed dans son allocution inaugurale. Le Chef du gouvernement a également mis le point sur les projets qui seraient entamés prochainement dont le pont de Bizerte, le port en eaux profondes d’Enfidha, ou encore la construction des quais 8 et 9 de Radès, tous des projets de longue date.

Lors de son allocution, Tarek Cherif, président de la Conect, co-organisateur de l’événement, a indiqué qu’à travers cette rencontre l’organisation patronale confirme sa démarche en agissant en faveur du développement des entreprises tunisiennes. Le but ultime étant de booster la compétitivité de l’entreprise tunisienne. Chérif a également saisi l’opportunité pour rappeler des différentes initiatives qu’a lancées la Conect ces dernières années, à l’instar de Thniti qui a permis la création de 179 projets dans 17 gouvernorats d’une valeur totale de 7 millions de dinars, ou encore les Entreprises d’entraînement qui forment et placent chaque année plus de 100 jeunes. Tarek Chérif, réélu hier, 14 novembre 2018, à la tête de la Conect a affirmé la volonté de l’organisation de poursuivre son approche proactive.

Pour Françoise Vilain, directrice générale de Futurallia France, l’objectif d’une telle rencontre est de permettre aux PME et aux PMI de nouer des alliances financières, commerciales et technologiques avec des partenaires à travers le monde. “Cet événement est fait pour vous, entrepreneurs venus des quatre coins du monde pour accélérer votre développement”, a-t-elle conclu. De son côté, François Asselin, président de la Confédération générale des PME en France, a ajouté que le succès économique d’un pays ne peut se réaliser sans le succès du secteur économique marchand.

Intervenant en vidéo conférence, Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, a souligné que la Tunisie demeure un hub de premier rang entre l’Afrique et l’Europe. « Nous pouvons, ensemble, dans le cadre d’un partenariat tourné vers l’avenir, créer plus de valeur et doubler les investissements français en Tunisie d’ici deux ans », a-t-il ajouté. « La complémentarité économique arabe est un grand défi à relever », a déclaré Hamdi Tabbaa, président de la Fédération des hommes d’affaires arabes qui compte 18 membres de 15 pays arabes dont la Conect.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici