Les trois nouvelles mesures de la BCT pour le digital payment

(Source: Fédération Nationale des TIC)

La Fédération nationale du numérique a organisé aujourd’hui même en partenariat avec la Banque centrale de Tunisie et l’Association professionnelle des banques le premier événement entièrement dédié au paiement digital, au siège de l’UTICA, sous le thème: ‘’L’évolution du digital dans le Banking et les moyens de paiement’’. L’événement a été rehaussé par la présence de Marouane Abassi, gouverneur de la BCT, Samir Majoul, président de l’UTICA, Ahmed El Karm, président de l’APTBEF, et a vu la participation d’un parterre d’acteurs économiques, de banques, d’institutions de monétique, SSII, startups, opérateurs Télécom, entreprises de commerces électroniques. Un bouquet de nouvelles ont été annoncées !

A noter que l’objectif de ce séminaire est d’offrir une plateforme d’échanges entre les divers acteurs économiques concernés par les moyens de paiement et les échanges monétiques pour débattre et convenir des actions à initier en termes de Decashing, mobile payment et Open Banking.

Enfin une loi en faveur du decashing

Intervenant lors de l’ouverture officielle de l’événement, Marouane Abassi a annoncé que la BCT est sur le point de publier une circulaire sur les établissements de paiement. Elle sera finalisée courant le mois de novembre. Soumaya Lahwar, directeur système paiement à la BCT a, dans ce sens, précisé que les efforts de la BCT en matière de decashing incluent trois volets d’actions: la réduction des coûts, le lancement des établissements de paiement, l’amélioration de la qualité des paiement en assurant une haute disponibilité des moyens de paiements électroniques et l’interopérabilité, l’instauration d’une fonction de surveillance au sein de la BCT via un cadre réglementaire, et l’initiation des efforts d’éducation supplémentaires.

Un plan d’action sera bientôt divulgué

Les axes développés dans le cadre de la réflexion sur le decashing font l’objet d’un plan d’action en cours d’élaboration, a informé le gouverneur. “D’ici trois mois, nous aurons un plan d’action concret pour implémenter ces axes” a-t-il précisé.

Instauration d’un laboratoire dédié à la Fintech

Un troisième travail en cours d’élaboration à la BCT concerne la mise en place d’une commission “BCT-Fintech”, une sorte de laboratoire entièrement dédié aux fintech. Ce laboratoire permettra de mieux comprendre et maîtriser ces nouvelles technologies, de mettre à niveau les différents départements concernés de la Banque centrale et d’entamer une réflexion profonde avec l’ensemble de l’écosystème bancaire et financier.

https://upscri.be/a75d53/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici