WeCode Land : la première école du numérique a été inaugurée



Une première en Tunisie : WeCode Land, une école numérique, dédiée aux jeunes et aux chômeurs, a ouvert ses portes. Elle a été inaugurée à Tunis le 14 septembre en présence d’acteurs et de passionnés de l’écosystème entrepreneurial.

« Les besoins du marché en termes de numérique ne cessent de croître », selon Wala Kasmi, fondatrice et PDG de Wecode Land. Il s’agit ici d’une école du numérique destinée aux jeunes. L’idée est que ces derniers s‘embarquent dans une carrière professionnelle dans ce domaine. Wala Kasmi a souligné lors de l’inauguration l’opportunité économique que ce type de formations pourrait offrir aux jeunes chômeurs ou encore à ceux qui aimeraient changer de carrière.

Des formations dans la programmation, le community management, marketing digital, voire l’intelligence artificielle, sont au menu de la formation de WeCode Land. Selon la PDG, un investissement de quelques semaines de formation est infime devant ce que peut accomplir un étudiant ou toute autre personne. Avec une dose d’humour, elle ajoute que « Microsoft, Apple ou encore Facebook ont été fondés par des développeurs. A cet égard, former des développeurs serait très prometteur ».

Et ceci n’est pas nouveau pour WeCode Land. Depuis son lancement en 2015, des formations et des ateliers pour les étudiants ont été organisés dans les universités et les écoles, aux quatre coins de la Tunisie. « Conscients de l’importance du digital, des étudiants munis de leurs ordinateurs et de leur connexion internet ont répondu présent », a enchaîné Wala Kasmi.

Il est à noter que la cible à laquelle s’adresse WeCode Land concerne principalement les jeunes, les chômeurs, les étudiants. Néanmoins, des formations peuvent être tenues pour le compte des entreprises. La fondatrice estime que dans un marché concurrentiel, l’entreprise doit faire monter en compétence son personnel et intégrer la variable digitale dans son système.

https://upscri.be/a75d53/

Des formations dans des écoles de renommée coûteraient à l’étudiant des sommes considérables. De ce fait, réussir à intégrer le marché du travail grâce à quelques formations en programmation est une opportunité qui lui est offerte.

« Ma motivation principale est de trouver une solution pour le chômage. Nous disposons d’une jeunesse intelligente. Nous avons tout pour réussir sans l’aide de l’Etat et c’est ce que propose WeCode Land », conclut Wala Kasmi. A vos ordinateurs !