La figue de Djebba : ingrédient incontournable pour les chefs tunisiens


Source: Wikipedia

Quand la figue de Djebba est introduite dans des plats gastronomiques, cela met l’eau à la bouche. Des chefs étoilés comme Rafik Tlatli, Mounir Arem et tant d’autres avaient inventé des recettes typiquement tunisiennes revisitées pour mettre en valeur ce fruit. À découvrir.

En guise de renforcement de la campagne promotionnelle dédiée à la figue et pour aider le public à apprécier ce fruit emblématique venu tout droit de Djebba, l’Académie nationale de cuisine (ANC) a invité, le 12 septembre dernier, les médias et les organismes de soutien à un cooking show pour revisiter l’utilisation des produits du terroir tunisien, en l’occurrence la figue de Djebba.

Néanmoins, la vedette de l’événement n’était autre que la figue de Djebba. Qui était l’ingrédient principal des mets cuisinés par les chefs. Créativité et modernité étaient au rendez-vous. Au menu, des plats hors du commun comme le sabayon aux figues sèches ainsi que du couscous aux figues et aux fruits préparés en présence du public.

Appellations d’origine contrôlées : le chemin vers l’exportation

La figue de Djebba dispose de l’appellation d’origine contrôlée, ou AOC. Il s’agit d’un label officiel garantissant au consommateur l’authenticité du produit et un savoir-faire particulier.

“L’appellation AOC est essentielle. Elle valide le produit sur le plan national et international, et cette appellation inscrit notre figue dans la gastronomie tunisienne”, a précisé Samira Hammami, responsable évenementiel au Baroque, là où l’événement a eu lieu.

Pour ce qui est de la commercialisation et de l’exportation, au niveau local, les efforts sont multipliés pour élargir les canaux de distribution. Les hypermarchés comme Carrefour, seront désormais des points de vente.

Quant à l’exportation, des marchés extérieurs comme le Qatar viendront s’ajouter à la liste des clients habituels, en l’occurrence la France, le Canada et les Emirats Arabes Unis.

Pour Ezzedine Chalghaf, DG de la production agricole au ministère de l’Agriculture : “Nous oeuvrons pour la promotion de 220 produits du terroir et l’obtention de cette appellation est nécessaire pour renforcer leur exportation”.

https://airtable.com/shrQSMjz5wAJNys4J

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici