EPPM Tunisie relève le défi dans le plus grand champ pétrolifère du monde, l’Irak

(crédit photo: EPPM)

Engineering Procurement & Project Management (EPPM) Tunisie a annoncé le 8 août, sur sa page officielle, avoir relevé le défi et réussi à augmenter la production du deuxième plus grand champ pétrolifère du monde de 30 000 barils par jour.

La société tunisienne a également informé avoir accompli ce succès avant les échéances prévues, la première phase du développement du projet West Qurna 2 à Bassorah, en Irak, selon les termes et les spécifications.

Une performance qui a été reconnue par le géant mondial russe LUKOIL, qui a ainsi renouvelé sa confiance auprès des ingénieurs tunisiens. La société a décidé de signer un nouveau contrat avec EPPM, relevant d’un cran le challenge de la société tunisienne, qui sera amenée à accomplir des tâches “plus complexes”.

Le champ West Qurna-2 est situé dans le sud de l’Irak, à 65 kilomètres au nord-ouest de Bassorah. Il a été découvert en 1973 lors de fouilles par des géologues soviétiques. Il s’agit du plus grand gisement de pétrole inexploité du monde, avec des réserves récupérables d’environ 14 milliards de barils.

A rappeler que la société possède trois filiales en Tunisie et onze à travers le monde. L’année dernière, EPPM avait également décroché un contrat au Congo pour l’extraction du gaz à partir d’un des plus grands lacs au monde, avec une profondeur atteignant 500 mètres. L’accord pour ce projet aura une durée de 30 ans pour une valeur de 150 millions de dinars.

Par ailleurs, la société se place en précurseur à l’échelle nationale dans la réalisation d’une centrale de production d’électricité photovoltaïque, après la signature, le 10 mai 2018, d’un contrat avec la STEG pour la réalisation d’une centrale atteignant une capacité de 10 mégawatts, dans la délégation de Meknassi.

https://upscri.be/a75d53/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici