Expertise-comptable : Senior Auditors adhère à BKR International


Un accord d’adhésion a été signé, le 3 juillet 2018, entre la société d’expertise-comptable Senior Auditors, inscrite au tableau de l’Ordre des Experts-Comptables de Tunisie et l’association internationale de cabinets d’audit et de conseil BKR International, représentant plus de 160 cabinets d’expertise-comptable indépendants avec plus de 500 implantations dans 80 pays.


L’accord a été conclu lors d’une conférence de presse tenue en présence d’Ulrich Viefers, chairman EMEA Region BKR International, Tim Morris, executive director EMEA Region BKR International, et Moncef Baati, universitaire, diplomate et ancien ambassadeur ainsi que Skander Arfaoui, expert-comptable, managing partner et fondateur de la société Senior Auditors.

Grâce à ce partenariat, les collaborateurs de Senior Auditors pourront bénéficier de formations de qualité assurées par BKR International et d’échanges avec d’autres compétences mondiales. «Nos collaborateurs savent que dans ce type d’organisation, il est exigé un niveau élevé de qualité et cela leur donne une motivation supplémentaire », a avancé Skander Arfaoui.

Etayant ses propos, le responsable a indiqué que cette action s’inscrit dans la stratégie de croissance ambitieuse adoptée par Senior Auditors. La société vise, en effet, à renforcer son image et sa visibilité sur le plan national et international. Elle compte également développer un système d’information moderne basé sur les technologies de l’information et de la communication dans le but ultime d’accomplir son défi de transition numérique d’ici la fin de l’année 2018.

Et d’ajouter : « Nouer de nouveaux partenariats, en l’occurrence avec le BKR international, acteur mondial important dans le secteur, est le moyen le plus efficace permettant de fournir un service de très haute qualité à nos clients notamment à l’heure où la profession comptable connaît un perpétuel changement. »

Il a fait savoir, dans ce contexte, que l’internationalisation de l’activité économique et l’interdépendance entre les différents acteurs économiques sur le plan mondial, l’encouragement de la libre circulation de l’argent et des capitaux d’un marché à un autre et d’un pays à un autre, les nouvelles mesures intergouvernementales et la réglementation accrue pour faire face à l’évasion fiscale massive, et le blanchiment d’argent, imposent une nouvelle approche de la profession comptable différente de l’approche classique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici