Le ministre britannique Alistair Burt en visite à la Chambre de Commerce tuniso-britannique


La diplomatie économique est ponctuée de symboles! La visite ,ce lundi 9 avril, de Alistair Burt, ministre d’Etat britannique pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, aux locaux de la Chambre de Commerce tuniso-britannique en est incontestablement un. Fait significatif :une première qu’un ministre d’une telle trempe rende visite à la chambre. Son séjour en Tunisie n’a duré que quelques heures. Le ministre Burt était accompagné d’une large délégation avec Madame Louise De Sousa, Ambassadrice du Royaume-Uni en Tunisie, et plusieurs représentants du ministère des Affaires étrangères (FCO) et du Département du Commerce international (DIT) britanniques.

Le ministre Burt a été reçu par le président de la Chambre de Commerce tuniso-britannique, Mehdi Ben Abdallah, qui était accompagné des membres du bureau directeur, Nourredine Hajji, Abdessalem Loued, Samira Zouari, Ali Hjaiej, Riadh Badr et Jed Mrabet. La visite a été l’occasion d’échanger les points de vues sur les opportunités de développement des relations économiques tuniso-britanniques.

La réunion a permis de discuter des réalisations de la chambre depuis la dernière visite du ministre en août 2017 et du programme d’activité pour 2018 et 2019. Les deux délégations ont aussi débattu des opportunités liées au Brexit, et elles ont approfondi l’analyse des secteurs d’intérêt à développer, tels que l’éducation, l’entrepreneuriat, les nouvelles technologies, l’agroalimentaire, la santé, l’énergie, la finance et le tourisme. Il a également été question de l’importance du rôle de la Tunisie dans la relation tripartite avec le Royaume-Uni pour développer les relations économiques avec les pays subsahariens et la Libye.

Parce qu’à ce niveau rien n’est laissé au hasard, les échanges lors de la réunion ont laissé apparaître une forte motivation mutuelle de vouloir renforcer le commerce et l’investissement entre la Tunisie et la Grande-Bretagne. Pour ce faire, les deux parties se sont engagées à tout mettre en œuvre pour créer en 2018 et 2019 les événements adéquats qui permettront de rapprocher les communautés d’affaires respectives et générer des opportunités concrètes pour le secteur privé, moteur essentiel de l’économie tunisienne.

Le ministre Alistair Burt a salué le rôle de la Chambre de Commerce tuniso-britannique et l’énergie déployée par le président de la chambre, Mehdi Ben Abdallah, et tous les membres du bureau directeur pour communiquer sur la réalité et les perspectives des relations tuniso-britanniques. Un programme de suivi a été discuté prévoyant prochainement une visite du ministre Alistair Burt accompagné d’une délégation multisectorielle d’entrepreneurs britanniques. Indéniablement, la chambre persiste et signe ! Elle s’active et prend à bras le corps le renforcement des relations tuniso-britannique et le développement des échanges commerciaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici