BID — Tunisie : une relation qui va s’intensifiant

BID — Tunisie :

Crédits photo : Facebook/ Islamic Development Bank Group — isdb.org

La 43ème Réunion annuelle du groupe de la BID touchera à sa fin , jeudi 5 avril 2018 avec une belle cerise sur le gâteau ! Au cours des quatre derniers jours, les interventions des différents décideurs politiques n’ont pas manqué de souligner la relation à la fois mature et étroite entre la BID et la Tunisie. Pour cause, le groupe n’est pas venu les mains vides !

En marge de la réunion, le ministre du Développement et de la Coopération internationale, Zied Laâdhari, a annoncé qu’un ensemble d’accords seront concrétisés, notamment un accord de prêt d’une valeur de 1.5 milliard de dollars sur trois ans, et qui sera signé le jeudi 05 avril. Il est destiné à financer des projets publics d’investissement . En outre, la BID a donné son accord pour la création d’un Fonds Sciences, Technologies et Innovation (STI) d’un capital de 500 millions de dollars. Le ministre a également fait savoir qu’un accord est prévu pour le renforcement du commerce extérieur avec, à la clé, une enveloppe de 7,5 milliards de dollars pour les prochaines années.

Le Conseil des directeurs exécutifs de la Banque islamique de développement a annoncé le 1er avril avoir approuvé l’octroi de prêts d’un montant de près de 185 millions de dollars destinés à financer des projets de développement, en l’occurrence dans les domaines de l’électricité et de la santé. 150 millions de dollars sont destinés à financer un projet de transfert d’énergie électrique et 34 millions de dollars à la construction de deux hôpitaux régionaux à Thala et au Kef.

Crédits photo: Le Manager — Tous droits réservés

Un projet d’assistance pour une étude portant sur l’intégration économique et sociale des communautés marginalisées des régions frontalières de la Tunisie et une étude sur la faisabilité de la délocalisation de la fabrique de papier alfa sont inscrits dans le pipeline de la Tunisie. On cite également le lancement de la deuxième Stratégie de partenariat des pays membres du groupe de la BID.

La Tunisie, rappelons-le, a rejoint la BID en tant que membre fondateur le 12 août 1974. Elle est aussi membre de toutes les institutions du groupe, à savoir la Société internationale islamique de financement du commerce (SIFC), la Société islamique pour le développement du secteur privé (SID), la Société islamique pour l’assurance des investissements et des crédits à l’exportation (SIACE), l’Institut islamique de recherche et de formation (IIRF) et le Fonds de solidarité islamique pour le développement (FSID).

Depuis 1977, la BID n’a cessé de renforcer son aide au développement. Entre 2009 et 2017, les financements octroyés ont atteint plus de 772 millions de dollars, dans divers secteurs : santé, éducation, eau et assainissement, agriculture. Le plus grand secteur bénéficiaire étant celui des énergies, totalisant 6 projets d’une valeur de 765 millions de dollars, soit 49% du portefeuille total.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici