Level4, le nouvel opérateur d’infrastructure, officiellement opérationnel


C’est au siège du ministère des technologies de communication et de l’économie numérique que la convention d’attribution de la licence de l’opérateur d’infrastructure a été signée aujourd’hui, 11 décembre 2017.

Level4 est le nom du consortium qui a remporté, le 28 août dernier, la première licence en Tunisie d’opérateur d’infrastructure. Ce dernier se chargera de la mise en place d’une infrastructure à très haut débit qu’il mettra ensuite à la disposition des opérateurs télécoms et des fournisseurs de services internet, ses clients exclusifs. Level4 n’offrira donc pas ses services aux clients finaux.

Level4 est un consortium composé de l’Agence Tunisienne de l’Internet (actionnaire à hauteur de 40% + 1 action), d’EO Datacenter (40%) et d’une entreprise turque, İŞKAYA (20%). İŞKAYA est active dans les secteurs de l’infrastructure, du BTP, de l’énergie et des TIC. Elle emploie 600.000 employés.


“Notre but est de couvrir le territoir national par le haut débit, et développer le très haut débit”, a déclaré le ministre dans son mot à l’occasion. “Cet opérateur va permettre de rationaliser l’investissement dans l’infrastructure et donc d’accélérer le déploiement des réseaux à haut débit et à très haut débit dans les différentes régions du pays”, a-t-il ajouté.

D’après Jawher Ferjaoui, PDG de l’ATI et président du conseil d’administration de Level4, l’opérateur concentrera ses activités dans la zone dite Bêta du territoire, c’est-à-dire celle à moyenne rentabilité. Level4 couvrira également ce qui reste de la zone Alpha (zone hautement rentable), vu que les opérateurs en ont déjà “fibré” une grande partie. Pour ce faire, l’opérateur s’est engagé, dans le cadre de l’attribution de la licence, à investir 54 millions de dinars dans les 7 prochaines années. Ce chiffre pourrait cependant être revu à la hausse pour atteindre, d’après les dires de Ferjaoui, les 500 millions de dinars.

Level4 va créer entre les 100 et 200 emplois directs, “avec le potentiel de contribuer à la création de milliers d’emplois indirects”, s’est réjouit Ferjaoui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici