Jeunes, acteurs et partenaires dans la gestion des affaires locales


Sensibiliser les jeunes sur l’importance de participer à la gestion des affaires locales tel est le défi de l’observatoire National de la Jeunesse et le Centre de Développement International pour la Gouvernance Locale Innovante. Pour mettre en avant cette problématique, une conférence nationale a été organisé rehaussée par la présence de Majdouline Cherni, Ministre de la Jeunesse et des Sports.

37% des jeunes s’intéressent aux élections municipales, dont 30%, à ce jour, n’ont pas confirmé leur participation à la vie démocratique de leur commune, 6% participent à la vie civile. Ces taux alarmants sont la preuve irréfutable que le renforcement de la contribution des jeunes à la vie locale et municipale devient une nécessité

Pour parer à ces faiblesses, des projets pilotes dans les régions de Ben Guerdane, Siliana et Béja vont être entamés en élaborant des plans stratégiques d’inclusion des jeunes dans la vie locale ou encore à travers le mécanisme de suivi et d’évaluation de la participation des jeunes à la vie publique et leur présence dans les postes de décision à l’échelle régionale et locale.

A la question comment rétablir la confiance entre les jeunes et l’Etat, Majdouline Cherni a rétorqué: “Nous ne pouvons pas avancer si le gouvernement et la société civile travaillent chacun de son côté. Il faut qu’il y ait une coopération. Nous devons œuvrer ensemble pour tout reconstruire”.

Rappelons que cette conférence s’inscrit dans le le cadre de la mise en oeuvre du Programme d’Appui à la Gouvernance Urbaine Démocratique et au Développement Économique Local, soutenu par la coopération danoise néerlandaise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici